rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Cable sous-marin rompu: panne gigantesque d'internet à Tonga, pays virtuellement coupé du monde
  • En Thaïlande, le roi Maha Vajiralongkorn signe un décret annonçant la tenue prochaine d'élections législatives
  • Tennis-Open d'Australie: l'Américaine Serena Williams battue en quarts malgré 4 balles de match face à la Tchèque Karolina Pliskova
  • Le Japon enregistre l'an dernier son premier déficit commercial depuis 2015
7 milliards de voisins
rss itunes deezer

Oubli numérique: peut-on disparaître d’Internet ?

Par Emmanuelle Bastide

Les nouvelles règles sur les données personnelles sont entrées en vigueur la semaine dernière en Europe. Elles visent à mieux protéger la vie privée des Internautes, notamment sur les réseaux sociaux. Mais l’invisibilité sur le toile est-elle vraiment possible? Et comment ?

Tristan Mendès-France, enseignant au CELSA sur les nouveaux usages du numérique

Nathalie DEVILLIER, docteur en droit international (Grenoble) et auteure de la « Chronique Juri-Geek » sur The Conversation

Reportage, Alice MILOT
Pas facile de trouver sur internet, une personne qui accepte de témoigner de son absence numérique.
Notre reporter Alice Milot a fini par dénicher Marc (nom d'emprunt), la trentaine, parisien, ingénieur informaticien et on n'en dira pas plus puisqu'il préfère rester le plus anonyme possible. La preuve, régulièrement, il « googelise » son nom pour vérifier les données qui circulent sur le net sur son identité... On le fait avec lui !

Le permis de conduire: comment le rendre accessible tout en garantissant la sécurité routière?

La lutte contre le réchauffement climatique va-t-il créer de nouvelles révoltes sociales?

Echec scolaire, difficultés d’apprentissage: quelles solutions aux problèmes de son enfant?

Les diplômes ont-ils perdu de leur valeur? Le déclassement des diplômés (Rediffusion)

Employés de maisons et domestiques, vivons-nous dans une société de services ou de servilité?