rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Nouvelles Technologies
rss itunes deezer

Robots journalistes, au boulot

Par Dominique Desaunay

Les systèmes informatiques qualifiés d’intelligents imitent en quelque sorte le fonctionnement de nos cellules grises pour recouper et croiser des montagnes de données. Des programmes évolués et terriblement « perspicaces » qui seraient prêts à rejoindre le monde du travail tous secteurs d’activités confondus. Y compris dans le domaine particulier, du journalisme estime Damien Desbordes, auteur du livre « Les robots, vont-ils remplacer les journalistes ? » Paru aux éditions Plein Jour.

S’adapter ou disparaître, telle serait donc la question ! Que posent actuellement les dispositifs dintelligence artificielle, déclenchant au passage toute sorte de fantasme. En tête de liste des inquiétudes, « une IA, hors contrôle, qui pourrait mettre fin à l’humanité » selon certains ténors de la High Tech. Mais même pas peur ! La prédisposition à l’autodestruction, pulsion 100 % naturelle cette fois, qui semble gouverner le destin de notre espèce, suffit déjà amplement à nous faire cauchemarder.

En revanche, un autre péril guetterait nos civilisations robotisées, la crainte irraisonnée, mais tenace de la disparition à brève échéance de nos activités professionnelles. Et en particulier dans le secteur des médias en constatant que de nombreuses dépêches dans les agences de presse américaines sont depuis longtemps automatiquement écrites à l’aide d’algorithmes. Cependant, inutile de paniquer, estime Damien Desbordes auteur du livre « Les robots, vont-ils remplacer les journalistes ? » qui nous offre avec cet ouvrage paru aux éditions Plein Jour, quelques clés pour que les humains s’estimant en compétition avec les machines, restent en définitive zen, car ils sont par nature irremplaçables.

Mais alors ? Pour trancher cette grande question qui nous turlupine tous, les IA nous piqueront-elles un jour nos boulots de journalistes ? En fait, on n’en sait rien du tout ! Pour l’instant, cette presse algorithmique reste sagement sous le contrôle de leur rédacteur en chef 100 % bio qui commande les sujets, valide et vérifie les articles avant leur publication. Un jour peut-être ! Quand ces programmes implantés dans des machines équipées de bras et de jambes, dotées d’un embryon de « conscience professionnelle » et pétrie de la plus élémentaire déontologie journalistique, crapahuteront sur tous les terrains de l’info pour effectuer leurs reportages. Ce qui ne serait pas demain la veille, du moins… Dans l’état actuel de nos connaissances. Vous avez des questions ou des suggestions.

Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr