rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Christchurch: six corps de victimes ont été rendus aux familles (police)
Invité Afrique
rss itunes deezer

De Mai-68 à Dakar aux maquis de Bissau, Diop Decroix témoigne

Par Christophe Boisbouvier

Mai-68, cinquante ans après. C’est le même anniversaire à Dakar et à Paris, mais ce n’est pas du tout la même histoire. Saviez-vous que les leaders étudiants de Dakar ont été enrôlés de force dans l’armée sénégalaise et que certains d’entre eux ont combattu au péril de leur vie pour l’indépendance de la Guinée Bissau ? À Dakar, le député d’opposition Mamadou Diop Decroix préside le PADS, le Parti africain pour la démocratie et le socialisme. Il est l’un de ces anciens soixante-huitards envoyés au front. Son témoignage est exceptionnel. En duplex de Dakar, grâce aux moyens satellitaires de notre correspondant, Guillaume Thibault, il répond aux questions de Christophe Boisbouvier.

«Il y a une histoire ancienne de la collaboration archéologique entre la France et l'Ethiopie»

Crash en Ethiopie: «Ethiopian Airlines est une compagnie propre» (Air et Cosmos)

Mali: «La France a donné Kidal aux séparatistes» (ex-ambassadeur de France)

Bénin: «l’essentiel est d’avoir une élection transparente» (Séverin Quenum)

Algérie: Ramtane Lamamra promet des élections libres (nouveau Vice-1er ministre)

Pour l'archevêque de Kinshasa, «le président Tshisekedi va dans la bonne direction»

Tibor Nagy: «Ce que je retiens, c’est que Kabila n’est plus au pouvoir»

Algérie: «Le 5e mandat écourté ? Une provocation !» pour le RAJ (société civile)

Présidentielle au Burkina: Kadré D. Ouédraogo rejette les «divisions partisanes»

Banque mondiale: Il faut «encourager le secteur privé en Côte d’Ivoire»

Saïd Djinnit: «La région des Grands Lacs est fatiguée de ces guerres fratricides»