rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Foot/Fichage ethnique: la Ligue inflige au PSG une amende de 100000 euros
  • L'astronaute Thomas Pesquet devrait retourner «très bientôt» dans l'espace (ministre)
Invité Afrique soir
rss itunes deezer

Libye: argent accordé aux pays africains, «une relation à deux visages»

Par Jean-Jacques Louarn

Jusqu'en 2011, jusqu'à sa chute, le colonel Kadhafi avait « l'argent facile ». Dons, valises, prêts bancaires, investissements... Une vingtaine de pays africains auraient profité des largesses du guide. Hasni Abidi, le directeur du Centre d'etudes et de recherches sur le monde arabe et méditerranéen, le Cernam, explique qu'il est difficile d'y voir clair entre prêts ou dons politiques et investissements, sans même évoquer les dessous de table, les valises remplies de dollars...

« Il est difficile de revenir sur les prêts octroyés à des chefs d’État parce que ces derniers avaient sollicité le colonel Kadhafi pour un soutien financier. En revanche pour les prises de participations qui sont très importantes, effectuées par des sociétés libyennes ou par le Fonds souverain libyen, ils disposent de moyens à la fois juridiques, mais aussi politiques. Ce n’est pas pour rien que le ministre des Affaires étrangères libyen a demandé officiellement à plusieurs États, dont la France, d’aider son pays pour la récupération d’une partie. »

Philippe Njaboué, chef de projet de l'association Alternative Cote d'Ivoire

Alexandra Bilak, directrice de l’IDMC: «Le déplacement interne a un impact humain»

Alhadji B.Nouhou: «Les Africains ne font que suivre l'opinion majoritaire de certains États Arabes»

Mali: «La protection des personnes atteintes d’albinisme doit être renforcée»

Conflit dans le Kasaï: le cri d'alarme de l'Unicef sur la situation des enfants

Côte d'Ivoire: crise postélectorale de 2011, des ONG dénoncent le projet d'amnistie

Nord du Mali: les alliances de Barkhane «contre-productives», pour André Marty

Burundi: «Large campagne d’intimidation pour ceux qui sont contre le référendum»

Mali: «Trois groupes armés locaux se retrouvent à l’intersection de combats»

«J’ai dit au président Kabila que j’étais inquiète du niveau de violence en RDC»

Opposition en Angola: «tout le monde est surpris par la vitesse du changement»

«La SADC a toujours choisi les crises dans lesquelles elle voulait s'impliquer»

Présidentielle en Algérie: l'appel du FLN à une 5e candidature de Bouteflika

Traçabilité des minerais: «Nous voulons plus de rigueur mais pour tous les pays»