rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Syrie: trois morts en raison de l'explosion d'une bombe dans un bus à Afrine (ONG)
  • France: deux morts dans un important incendie à Courchevel (préfecture)
  • Syrie: des «morts et des blessés» dans une «forte explosion» à Damas (ONG)
  • Yémen: la coalition menée par Riyad dit avoir «détruit» des sites de drones appartenant aux rebelles houthis dans la région de Sanaa
  • Tennis: la numéro deux mondiale Angelique Kerber a été éliminée en huitièmes de finale de l'Open d'Australie
Invité Culture
rss itunes deezer

Emmanuel Ceysson, harpiste français

Par Carmen Lunsmann

Qui dit que la harpe est l’instrument des anges ? Sous les doigts d’Emmanuel Ceysson, premier harpiste de l’Orchestre de l’Opéra de Paris à 22 ans et depuis 2015 au Metropolitan Opera de New York, l’instrument prend un air de diablotin. Ses 47 cordes font résonner le monde fantastique d’Edgar Allan Poe, un monde de meurtre, de mystère et de folie gravé sur un disque qui sortira demain le 20 avril prochain : « Ballad in Red » (« Ballade en rouge »). A l’image de sa harpe rouge sang, le jeune trentenaire a imaginé un programme à l’inspiration gothique qui propose une balade musicale hors du commun en compagnie du Quatuor Voce. Rencontre avec l’artiste lors d’une escale à Paris.

«Something We Africans Got», la revue d'art contemporain d'Anna-Alix Koffi

Le scénariste Hubert présente «Le Grand Homme», tome 3 de la BD «Les Ogres Dieux»

Le réalisateur Hiner Saleem présente son film «Qui a tué Lady Winsley?»

The Emidy Project: l’esclave devenu violoniste et compositeur (rediffusion)

Audrey Messiaen: «L’égalité salariale est au cœur des préoccupations des femmes»