rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Syrie: douze combattants prorégime ont été tués lors d'une frappe de la coalition internationale (OSDH)
  • France: «La question du maintien de Guillaume Pepy à la tête de la SNCF n'est pas posée» (Griveaux)
  • Economie: Deutsche Bank supprime plus de 7000 postes et coupe dans sa banque d'investissements
  • Israël dévoile un plan pour la construction de 2500 logements en Cisjordanie
  • Italie: deux morts et plusieurs blessés dans le déraillement d'un train
Invité Culture
rss itunes deezer

Emmanuel Ceysson, harpiste français

Par Carmen Lunsmann

Qui dit que la harpe est l’instrument des anges ? Sous les doigts d’Emmanuel Ceysson, premier harpiste de l’Orchestre de l’Opéra de Paris à 22 ans et depuis 2015 au Metropolitan Opera de New York, l’instrument prend un air de diablotin. Ses 47 cordes font résonner le monde fantastique d’Edgar Allan Poe, un monde de meurtre, de mystère et de folie gravé sur un disque qui sortira demain le 20 avril prochain : « Ballad in Red » (« Ballade en rouge »). A l’image de sa harpe rouge sang, le jeune trentenaire a imaginé un programme à l’inspiration gothique qui propose une balade musicale hors du commun en compagnie du Quatuor Voce. Rencontre avec l’artiste lors d’une escale à Paris.

Festival de Cannes: Javier Bardem, acteur en compétition pour «Everybody Knows»

Laeila Adjovi, lauréate du Grand Prix de la Biennale d'art africain de Dakar