rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Strasbourg: Macron remercie «l'ensemble des services mobilisés» dans la traque de l'auteur de l'attentat
  • Cessez-le-feu au Yémen: «La paix est possible», estime Pompeo
  • Foot: la Fédération ivoirienne a saisi le Tribunal arbitral du sport contre la décision de la CAF de confier la CAN 2021 au Cameroun
  • Le parlement irlandais vote pour la légalisation de l'avortement
  • Khashoggi: le Sénat américain juge le prince héritier saoudien «responsable du meurtre»
  • Attentat de Strasbourg: Chérif Chekatt a été abattu par la police dans un quartier de la ville
  • France: le marché de Noël de Strasbourg rouvrira vendredi (Castaner)
  • Yémen: l'Iran salue les avancées «prometteuses» des consultations de paix
Agenda culture Afrique
rss itunes

Agenda culture Afrique du 15 au 21 avril 2018

Par Magali Lagrange

Où sortir la semaine prochaine ? L’agenda culturel africain avec Anne Bocandé, rédactrice en chef d’Africultures.

Jusqu’à la fin de la semaine prochaine, c’est le Danse Fé, la 8e édition du festival au féminin au Sénégal.

« Autonomisation des femmes, leadership et entreprenariat culturel », c’est la thématique de cette édition orchestrée par Aida Camara, présidente de l’association Danse Fé, qui rassemble des femmes, danseuses, du Sénégal mais aussi du Gabon ou de Côte d’Ivoire.

Le festival démarre par une semaine d’ateliers, de conférences, de rencontres avec des figures féminines venues échanger avec de jeunes danseuses : la chanteuse Ange Fandoh est venue partager son expérience, Ina Thiam d’Africulturban, une association de référence dans la structuration de la scène culturelle hip hop au Sénégal.

Et le grand rendez-vous c’est dimanche prochain, le 22 avril, pour la traditionnelle compétition de danses urbaines, la Fé’nomène Battle.

Pour la première fois, un prix « Danse Fé Awards » sera décerné. Allez en ce moment sur la page Facebook de Danse Fé pour découvrir les vidéos de plusieurs danseuses de la scène des danses urbaines. C’est vous qui votez : le prix sera décerné en fonction du nombre de vues et de « like » obtenus à la clôture du festival.

Ça se passe au centre culturel Douta Seck.

Incontournable festival : mardi s’ouvre le festival des musiques urbaines d’Anoumabo.

Direction Abidjan, et donc le quartier d’Anoumabo, pour cette nouvelle édition du festival initié par A’salfo l’un des membres du célébre groupe ivoirien, les Magic System.

Et pour cette édition il n’a pas lésiné sur les têtes d’affiche puisque le rappeur marseillais Soprano sera de la partie, le maestro Lokua Kanza, les fils maliens Diabaté et Koité, alias Sidiki fils du maître de la Kora Toumani Diabaté, et M’Bouillé, fils de Habib Koité.

Sans oublier pour la Côte D’Ivoire, Gobet Gnahoré et Kedjevarra Dj pour ne citer qu’eux et les Magic System qui clôtureront le festival dans le nord du pays à Korhogo.

Le Femua se termine dimanche prochain. Yemi Alade autre artiste et fer de lance de la pop nigériane sera présent.

Qu’est-ce qu’être Arabe aujourd’hui ? Qu’est-ce que la culture arabe ? Ce sont les questions que pose l’équipe du magazine en ligne OnOrient en tournée en Afrique du Nord.

OnOrient est un magazine culturel en ligne qui « documente l’effervescence culturelle et artistique du Maghreb et du Moyen-Orient ».

C’est un collectif de journalistes, blogueurs et blogueuses, au départ Marocains, qui a lancé ce webmagazine, devenu une association en 2015, et qui s’est agrandi avec des contributeurs des deux côtés de la Méditerranée.

Et c’est en 2015 que Hajar Chokairi, Mehdi Drissi et Oumayma Ajarrai, dans leur vingtaine, sont partis pendant 6 mois dans 6 pays du monde arabe à la rencontre justement d’artistes et d’acteurs culturels.

Ces rencontres sont devenues un documentaire intitulé : RILHA « IRLA », sur les sentiers culturels du monde arabe. Rilha qui en arabe, fait référence à un voyage physique et existentiel.

Les deux guides, marocaines, étudiant en France, expriment en début du documentaire que leur questionnement vient aussi de cette vie entre les deux bords de la Méditerranée, que le questionnement sur leur héritage culturel, sa richesse et sa vivacité, rencontrent au quotidien les préjugés et les perceptions, en France, renvoyant à une identité arabe figée et dépréciée.

Alors quid de la ou les cultures arabes, elles nous emmènent avec elles dans leur cheminement.

Et aujourd’hui OnOrient, avec ce documentaire, continue la discussion avec des rencontres en Algérie, en Tunisie, au Maroc, au Liban.

OnOrient était à l’espace culturel à Alger et à Casablanca par exemple ces derniers jours, ils seront à La maison de l’image de Tunis jeudi, à Oran vendredi, à Djerba samedi.

OnOrient tient à poursuivre ce questionnement, qui pour eux est parti de l’intime, questionnement sur être arabe, qu’est-ce que la culture arabe aujourd’hui. On Orient tient donc tout naturellement à poursuivre le questionnement à la rencontre du public avec des projections suivies de rencontres et discussions en prise avec les enjeux des questions identitaires et culturelles aujourd’hui.

C’est un beau documentaire, sans prétention de figer quoi que ce soit, mais bien de mettre en relation et en dialogue des interrogations. Et c’est aussi une belle documentation des dynamiques des scènes culturelles d’Afrique du Nord.

On termine avec une star algérienne, Cheikh Sidi Bémol.

Chanteur berbère, il est également dessinateur et caricaturiste. Ses chansons sont aujourd’hui des classiques.

Il est en ce moment en tournée en Algérie. Plusieurs dates sont prévues ces prochaines semaines en France. Il est sur scène avec son dernier spectacle intitulé « L’odyssée de Felay, chants berbères antiques, un conte, douze mélodies, rythmé par les chants d’un troubadour ».

Un spectacle entre théâtre, conte et bien sûr une présence musicale forte, qui part sur les traces de l’histoire antique berbère avec notamment des textes inspirés de Apulée de Madaure, un auteur historique.

Les autres rendez-vous et actualités culturelles sont à retrouver sur le site d’information africultures.com.. et sur la page Facebook Afriscope , Africultures.