rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique
rss itunes deezer

Jean-François Bayart: «Derrière le terrorisme, il y a des questions politiques»

Par Magali Lagrange

Boko Haram, Al-Qaïda au Maghreb islamique, LRA... Nombre de groupes armés, présents sur le continent africain, se revendiquent aujourd’hui d’une religion, pour mener des actions violentes. Pour autant, l’analyse de leur histoire, de leur trajectoire, montre souvent que ces groupes, d’orientation religieuse, ont en fait des revendications plutôt politiques ou sociales. Jean-François Bayart, professeur à l’IHEID de Genève, titulaire de la chaire Yves Oltramare, et auteur du livre Violence et religion en Afrique, publié aux éditions Karthala, répond aux questions de Magali Lagrange.

Abdallah Wafy (Niger): objectif ultime, «le financement pérenne du G5 Sahel»

Côte d'Ivoire: «La France avait une volonté très ferme d'en finir avec le régime Gbagbo»

L'influence européenne sur l'Afrique a «fortement baissé» selon Souleymane Bachir Diagne

Algérie: «Les migrants sont beaucoup plus vulnérables maintenant» pour Leïla Berrato

Cameroun: «Le président Paul Biya a un bilan éloquent» selon Jacques Fame Ndongo

Présidentielle au Cameroun: Joshua Osih, candidat du Social Democratic Front (SDF)

CAN 2019, corruption au Cameroun : Akere Muna en campagne pour la présidentielle

Chine-Afrique: Etienne de Tayo, essayiste camerounais, refuse le «China Bashing»

André Guichaoua: au Rwanda, «cette libération de prisonniers est une surprise»

Sylvain N’Guessan, analyste politique de l’Institut stratégique d’Abidjan

Affaire Audin: pour Sébastien Jumel, «c'est la fin d'un long mensonge d'Etat»

Cameroun: «Ce qui ne va pas, c'est l'inhumanité du régime» selon Cabral Libii

J-P Lacroix (ONU): on a pour mandat d’aider les Maliens à sécuriser le centre

Prof. Ahouré: «La Côte d'Ivoire est un pays en marche vers l’industrialisation»

T. Pairault (EHESS): «La Chine se constitue un capital politique en Afrique»

Présidentielle en RDC: Félix Kabange Numbi (ministre) répond à Jean-Pierre Bemba