rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Foot/Angleterre: José Mourinho limogé par Manchester United (club)
Reportage International
rss itunes deezer

En Corée du Sud, le gouvernement veille au respect de la loi sur l'avortement

Par Frédéric Ojardias

Direction la Corée du Sud, qui est l’un des derniers pays développés où l’avortement reste interdit par la loi. En théorie, l’avortement n’est autorisé que lors de cas exceptionnels, suite à un viol, par exemple. En pratique, il a été toléré par les autorités pendant des décennies. Mais depuis que la natalité sud-coréenne s’effondre – 1,17 enfant par femme, taux parmi les plus bas du monde – le gouvernement cherche à faire respecter la loi, provoquant la colère des associations féministes, qui s’inquiètent des conséquences pour les femmes, et qui demandent la légalisation de l’avortement.

Afghanistan: situation toujours confuse dans une partie de la province de Ghazni

Philippines: première Commission «justice climatique» qui défend les victimes

Cambodge: les ouvriers spécialisés du site d'Angkor suspendent leur travail

Corée du Nord: malgré la détente, l’aide humanitaire de plus en plus difficile à apporter