rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Accents d'Europe
rss itunes deezer

La région de Moscou croule sous les déchets toxiques

Par Catherine Rolland

Avec ses 12 millions d’habitants, Moscou est un véritable monstre urbain qui produit 20% des ordures ménagères du pays. La pratique du recyclage étant très peu développée en Russie, la plus grande ville d’Europe déverse tout dans sa région, ce qui suscite la révolte des villes alentour. C’est le cas à Volokolamsk, située à 129 km de Moscou : une cinquantaine d’enfants a été hospitalisée le mois dernier, victimes d’émissions de gaz toxiques. Un collectif s’est formé pour obtenir la fermeture de la déchetterie, Etienne Bouche.

La Slovaquie, après le meurtre du journaliste Jan Cuciak.

Les manifestations se poursuivent pour demander des comptes aux dirigeants politiques, en dépit de la démission du chef du gouvernement Robert Fico. Quant aux journalistes slovaques, ils sont toujours traumatisés par la perte de leur collègue. Mais, plus solidaires qu’avant, certains d’entre eux se montrent déterminés à poursuivre son travail d’investigation et ils dénoncent la corruption dans le pays. Alexis Rosenzweig.

Tony Iwobi aux côté de Matteo Salvini de la Ligue du Nord. Tony Iwobi /Facebook

Le sénateur noir de la Ligue du Nord

Il s'appelle Tony Iwobi et ce Nigérian arrivé en Italie en 1975, s’est engagé depuis 25 ans aux côtés du parti xénophobe. Cécile Debarge.

 

 

La crise la presse écrite

C’est le principal distributeur de journaux en France. Presstalis contrôle 75% du marché des titres de presse mais l’entreprise est aujourd’hui au bord du gouffre. Elle a obtenu en mars dernier une opération de sauvetage à 190 millions d’euros impliquant de lourds versements des éditeurs de presse et de l'Etat. Une situation révélatrice de la profonde crise que traverse la presse écrite en France, est-ce aussi le cas chez nos grands voisins ? Analyse avec Daniel Vigneron, de MyEurop.info.

Effacer le passé esclavagiste

C’est ce que veut la maire de Barcelone Aida Colau. Elle a décidé de débaptiser toutes les rues qui portent le nom d’esclavagistes catalans. François Musseau.