rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • La Maison Blanche juge les sanctions turques «regrettables»
  • Trump révoque l'habilitation secret défense de l'ex-chef de la CIA John Brennan (Maison Blanche)
  • Inde: 67 morts, 50000 déplacés par les inondations au Kerala (officiel)
  • Libye: 45 miliciens condamnés à mort pour avoir tué des manifestants anti-Kadhafi en 2011 (ministère)
  • Viaduc effondré à Gênes: Rome confirme qu'il va révoquer la concession de la société autoroutière Autostrade per l'Italia
  • Le gouvernement italien déclare l'«état d'urgence» pour 12 mois à Gênes
  • Embargo en Corée du Nord: Washington sanctionne deux sociétés russe et chinoise
Fréquence Asie
rss itunes

Le film documentaire «The Borneo case»

Par Christophe Paget

Il y a 18 ans, en mai 2000, le Suisse Bruno Manser disparaissait mystérieusement sur l’île de Borneo. Bruno Manser avait vécu pendant des années avec le peuple Penan dans la forêt pluviale du Sarawak, sur la partie malaisienne de l’île. Il s’était fait le porte-parole et le défenseur des droits de ce peuple nomade contre les appétits de l’industrie du bois, une industrie qui a réduit leur lieu d’habitation à 10% de sa surface d’origine. Une équipe de cinéastes suédois a suivi pendant cinq ans le combat de ceux qui ont pris sa suite. Le titre de leur documentaire : « The Borneo Case » Bruno Manser continue de vivre.

Asie du Sud-Est: positionnement des classes moyennes vis-à-vis de la démocratie

Vietnam: pourquoi le projet de zones économiques spéciales fait polémique

Chine: les prix de l’immobilier flambent à Dandong, à la frontière nord-coréenne

Bangladesh: défendre le droit du travail, 5 ans après le drame du Rana Plaza