rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Syrie: trois morts en raison de l'explosion d'une bombe dans un bus à Afrine (ONG)
  • France: deux morts dans un important incendie à Courchevel (préfecture)
  • Syrie: des «morts et des blessés» dans une «forte explosion» à Damas (ONG)
  • Yémen: la coalition menée par Riyad dit avoir «détruit» des sites de drones appartenant aux rebelles houthis dans la région de Sanaa
  • Tennis: la numéro deux mondiale Angelique Kerber a été éliminée en huitièmes de finale de l'Open d'Australie
Grand reportage
rss itunes deezer

Dans les bidonvilles de Nantes: exclusion, errance et un peu d'espoir

Par Anna Piekarec

On les croyait éradiqués depuis les années 70. Pourtant, ils sont de nouveau là. La France métropolitaine compte aujourd’hui près de 570 bidonvilles. Environ 16 000 personnes, principalement d'origine roumaine et bulgare, y vivent dans la plus grande pauvreté. Et c’est à Nantes et dans ses banlieues que le nombre d’habitants de ces campements est le plus élevé. Les autorités locales commencent à prendre conscience de l’ampleur du phénomène et cherchent des solutions. Sans s'attendre à des miracles, les associations caritatives, elles, continuent à aider les familles sur le terrain.