rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Négociations du Brexit: le chancelier autrichien Sebastian Kurz confirme «un sommet spécial» en novembre 2018
  • Parlement européen: pour Laurent Wauquiez (LR), Orban «a toute sa place au PPE» («Figaro»)
  • Plusieurs centaines de migrants évacués ce jeudi matin du centre de la ville de Nantes
  • Procès Bygmalion: la décision sur les recours de Sarkozy a été reportée au 25 octobre (cour d'appel)
  • France-CSG: 300 000 retraités bénéficieront en 2019 d'un geste fiscal (Philippe)
  • Guerre commerciale: le patron d'Alibaba Jack Ma renonce à sa promesse de créer un million d'emplois aux Etats-Unis (Chine nouvelle)
  • Japon: le Premier ministre Shinzo Abe a été réélu à la tête de son parti (officiel)
Invité Afrique soir
rss itunes deezer

Bénin: verdict du procès des faux médicaments, un geste fort selon la Fonac

Par Gaëlle Laleix

Cinq grossistes en médicaments béninois ont écopé d'une peine de quatre ans de prison ferme et de 100 millions de francs CFA d'amende. Ils ont été jugés ce matin à Cotonou. Le procès dit « des faux médicaments » avait démarré en mars dernier. C'est le premier procès d'une telle envergure pour une affaire de trafic de médicaments. Il impliquait notamment un député, Mohammed Atao. Des centaines de cartons de médicaments ont été saisis chez lui. Depuis lors, Mohammed Atao s'est enfui. Mais malgré cela, l'issue de ce procès reste un geste fort, selon Jean-Baptiste Elias, le président du Front des organisations nationales contre la corruption (Fonac) du Bénin.

« Ce qui est important à retenir, c’est que désormais au Bénin, on doit savoir que les médicaments constituent des produits importants qui ne peuvent pas circuler dans de mauvaises conditions d’une part, d’autre part les médicaments ne peuvent pas être entre les mains de ceux qui ne sont pas autorisés à le faire. [...] Tous ceux qui s’adonnent à de telles pratiques doivent savoir que désormais le règne de l’impunité est exclu dans ce domaine-là et qu’il va falloir aller de l’avant. »

Philippe Njaboué, chef de projet de l'association Alternative Cote d'Ivoire

Alexandra Bilak, directrice de l’IDMC: «Le déplacement interne a un impact humain»

Alhadji B.Nouhou: «Les Africains ne font que suivre l'opinion majoritaire de certains États Arabes»

Mali: «La protection des personnes atteintes d’albinisme doit être renforcée»

Conflit dans le Kasaï: le cri d'alarme de l'Unicef sur la situation des enfants

Côte d'Ivoire: crise postélectorale de 2011, des ONG dénoncent le projet d'amnistie

Nord du Mali: les alliances de Barkhane «contre-productives», pour André Marty

Burundi: «Large campagne d’intimidation pour ceux qui sont contre le référendum»

Mali: «Trois groupes armés locaux se retrouvent à l’intersection de combats»

«J’ai dit au président Kabila que j’étais inquiète du niveau de violence en RDC»

Opposition en Angola: «tout le monde est surpris par la vitesse du changement»

«La SADC a toujours choisi les crises dans lesquelles elle voulait s'impliquer»

Présidentielle en Algérie: l'appel du FLN à une 5e candidature de Bouteflika

Traçabilité des minerais: «Nous voulons plus de rigueur mais pour tous les pays»