rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique
rss itunes deezer

Nutrition et santé au Burkina Faso: Melinda Gates débloque 45 millions de dollars

Par Alexandra Brangeon

La fondation Bill et Melinda Gates va investir 45 millions de dollars dans des programmes de nutrition et de planification familiale au Burkina Faso. C’est ce qu’a annoncé la semaine dernière Melinda Gates, la femme du multimilliardaire américain, fondateur de Microsoft, au cours d’une visite à Ouagadougou. Qaurante-cinq millions sur trois ans dans divers programmes visant à améliorer la nutrition et la santé des femmes et des enfants au Burkina Faso. La plus grande partie de cet investissement est destinée à financer des programmes de nutrition qui visent à promouvoir l’alimentation optimale du nourrisson et du jeune enfant. Dix millions de dollars seront alloués à des programmes de contraception, qui doivent permettre aux femmes de planifier et d’espacer leurs grossesses. Le Burkina Faso, un des pays les moins développés de la planète, a de grandes difficultés à maîtriser sa démographie.

Lopes: Jacques Chirac a dit: «Denis [Sassou-Nguesso], arrête tes conneries»

Sébastien Ajavon: «Je suis totalement innocent, [...] il s'agit d'un coup monté!»

Nacer Djabi (Algérie): «Pour Bouteflika, un 5e mandat serait le mandat de trop»

Omar Bennamour (FAO): «Les flux migratoires sont source de développement rural»

Moussa Faki (UA): «Une conférence de réconciliation est nécessaire en Libye»

Racisme en Tunisie : «C’est important qu'il disparaisse du lexique et des actes»

Paul Kagame espère de «bons progrès» dans les relations entre Kigali et Paris

RCA: «Notre processus de paix doit être soutenu par l'ensemble de la communauté internationale»

Abdoulaye Harissou: «En Afrique subsaharienne, il y a 85 millions d'enfants sans identité»

Youba Sokona: «Le rapport du Giec intéresse à bien des égards le continent africain»

«Au Burkina Faso, on voit l'émergence d'un nouveau front» selon William Assanvo

B. Bajolet: le chef jihadiste Iyad Ag Ghali «bénéficie de certaines protections»

Didier Ratsiraka: «Il faut d'abord régler les vrais problèmes avant de faire des élections»

Marc Ravalomanana: «Le plus important pour les Malgaches, c'est d'avoir un leader»

Hery Rajaonarimampianina: «J'ai augmenté la production rizicole de 30% en quatre ans»

Jean-Baptiste Lemoyne: «Le centre de gravité de la Francophonie est en Afrique»

Procès Gbagbo: selon Stéphanie Maupas, «il n'y aura pas de décision avant plusieurs mois»

Smaïl Chergui: «Il est important que le G5 Sahel reçoive les fonds annoncés»