rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Accents d'Europe
rss itunes deezer

Le lobbying chinois à Bruxelles

Par Frédérique Lebel

Bruxelles, deuxième capitale mondiale du lobbying, accueille désormais un nouvel acteur, et non des moindres : la Chine. Encore discret, il y a quelques années, Pékin veut contrer les mesures anti-dumping prises par l’Europe, et s’assurer un accès à un marché de 500 millions d’habitants. Quelles sont leurs méthodes ? C’est le reportage, à Bruxelles, de Laxmi Lota.

Oslo électrique
7 ans, c’est le délai que s’est donné la Norvège, pour faire passer l’ensemble de son parc automobile au tout électrique. Une prouesse qui peut étonner quand on sait que le pays est aussi le plus gros producteur de pétrole et de gaz d’Europe occidentale. Mais qu’importe, Oslo se veut exemplaire, et le prouve au jour le jour, par des incitations fiscales et des aménagements concrets qui favorisent les voitures électriques. C’est le reportage sur place de Gregory Tervel.

Celtic bridge
Un pont entre l’Irlande du Nord et l’Ecosse, notamment pour contrer les effets désastreux du Brexit qui instaurerait une frontière étanche entre le nord et le sud de l’île. L’idée qui aurait paru saugrenue, il y a quelques années, est désormais débattue, même si elle est difficilement faisable. En Irlande, Julien Lagache.

Protéger les piétons
Une initiative citoyenne et apolitique en Hongrie. Il s’agit, cette fois, de sécurité routière. En 2017, 2500 piétons sont morts dans le pays renversés par une voiture. Des accidents d’autant plus insupportables qu’ils se sont déroulés, alors que les piétons traversaient sur un passage protégé. Un ingénieur propose de sécuriser le passage. A Budapest, Florence La Bruyère.

Vienne et Klimt
Il y a cent ans tout juste, le peintre Gustav Klimt s’éteignait. Ses peintures, comme Le baiser, sont désormais indissociables de Vienne, et contribuent largement à son rayonnement. Klimt, richement consensuel, et décorativement vénéré. On sait moins, qu’à la fin du siècle dernier, son mouvement artistique sécessionniste a commencé par une peinture jugée scandaleuse et censurée. A Vienne, Céline Beal.