rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique
rss itunes deezer

Les confidences du bras droit de Ben Laden dans «L’histoire secrète du Djihad»

Par Marie-Pierre Olphand

C’est une amitié entre deux hommes qui aura duré plus de dix ans, jusqu’aux attentats du 11 septembre qui marqueront la rupture. Car Abou Hafs, bras droit de Ben Laden, son conseiller juridique, spirituel et ami intime, refuse de les cautionner. Après des années de prison en Iran, Abou Hafs al Mauritani est de retour depuis cinq ans à Nouakchott. Le journaliste Lemine Ould Salem, a pu le rencontrer et consulter ses mémoires en arabe. Les confidences de cet homme clé d’al-Qaïda ont donné naissance à un livre, L’histoire secrète du Djihad, publié aux éditions Flammarion. Lemine Ould Salem répond aux questions de Marie-Pierre Olphand.

A. Sundaram (Journaliste): «J’ai assisté à la destruction de la presse indépendante au Rwanda»

Sophie Petronin, otage au Mali: le comité de soutien «a un grand sentiment d’oubli»

L'ancien chef d'état-major particulier des présidents Sarkozy et Hollande raconte la bataille de Kolwezi

Libye: «Si Bachir Saleh détient des secrets, il a dû les consigner quelque part»

RDC: «Tous les ingrédients sont réunis pour que les élections n'aient pas lieu»

Burundi: «Les atteintes aux droits de l'homme s'aggravent», selon Doudou Diène

Venance Konan: «Dans beaucoup de pays africains, la vie humaine ne vaut pas un clou»

«Le gouvernement malien a compris la question de l'e-santé», selon le docteur Ousmane Ly

Jules-Armand Aniambossou: «Nous sommes les hussards bénévoles d’Emmanuel Macron»

Mohamed Aly Bathily (candidat): «L'argent ne fait pas les élections au Mali»

«Pas de lien» entre la campagne d’Alpha Condé et la concession du port de Conakry

Jean-Michel Sévérino: «Emmanuel Macron consacre beaucoup de temps sur le terrain africain»

Tunisie: «Il y a une forme d'hypocrisie à mettre des femmes têtes de liste aux municipales»

David Hotte: «Les shebabs prennent de l'argent partout où ils peuvent en trouver»

Maître Norbert Tricaud: «Si M.Mokoko avait voulu faire un coup d'Etat, il l'aurait fait depuis longtemps»

Bangui: «La réconciliation est une condition sine qua none», estime le cardinal Nzapalainga

Situation en Libye: éclairages de Mohamad Taher Siala, ministre des Affaires étrangères

I.Bissala (UGTC): «Si Bolloré s'en va, ce ne sera pas la mort de l'Afrique»