rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Politique française: Laurent Wauquiez (LR) juge Emmanuel Macron «déconnecté» de la réalité de ses concitoyens (Le Parisien)
  • Israël rouvre l'entrée de Gaza aux marchandises et aux personnes (officiel)
  • Israel reporte sine die la démolition d'un village bédouin en Cisjordanie (communiqué)
Ici l'Europe
rss itunes deezer

Trump: la seule inquiétude pour le commerce mondial, selon Pascal Lamy

Par Dominique Baillard

Pascal Lamy, ancien commissaire européen, ancien directeur de l'Organisation mondiale du commerce est cette semaine notre invité.
Le président Trump constitue effectivement « une menace pour le commerce mondial », estime Pascal Lamy, les « Européens peuvent essayer avec les Chinois [...] de constituer une option du système multilatéral qui fonctionnerait sans les Américains ».
L'Allemagne est-elle bon partenaire pour la rénovation de l'Europe souhaitée par le président Macron ? « C'est une question que doit souvent poser Emmanuel Macron à Angela Merkel », suppose Pascal Lamy étant donné les difficultés de la chancelière à constituer une coalition.
Pascal Lamy est favorable à la fermeté face à la Pologne qui a repris en main sa justice au mépris des principes démocratiques européens.
Interrogé sur le gouvernement de coalition formé en Autriche entre les conservateurs et le FPÖ, il se demande si le parti conservateur ne risque pas de se faire absorber par l'extrême-droite.

Maros Sefcovic favorable à la convergence des salaires entre l'Est et l'Ouest

Filippo Grandi, le patron du HCR appelle les Européens à donner l'exemple de la solidarité

Le Grec Georges Katrougalos appelle le président Macron à rejoindre une alliance politique progressiste en Europe

Luca Jahier, sceptique sur un gouvernement de la Ligue et du mouvement 5 étoiles

Comment le dirigeant de la Belgique Charles Michel veut rénover l’Europe?

Le ministre hongrois László Trócsányi défend la ligne dure de Viktor Orban