rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Vietnam: l'apparatchik enlevé en Allemagne condamné à la prison à vie (médias officiels)
  • Thaïlande: trois morts dans l'explosion d'une bombe sur un marché dans le sud
  • Etats-Unis: le Sénat reporte à lundi le vote sur la fin du shutdown
  • Le pape quitte Lima après une tournée au Chili et au Pérou
  • France/Prisons: la ministre de la Justice recevra lundi 22 janvier les organisations syndicales (communiqué)
Invité Afrique
rss itunes deezer

«L’énigme et le paradoxe»: un livre pour comprendre l’économie politique de Madagascar

Par François Mazet

L’énigme et le paradoxe c’est le titre du livre sur l’économie politique de Madagascar que publie l'IRD, l'Institut de recherche pour le développement.
Objectif : comprendre pourquoi la richesse par habitant de Madagascar a été divisée par trois depuis son indépendance en 1960, quand elle a en moyenne triplé en Afrique subsaharienne, et ce, alors même que la grande île n’a pas connu de conflit majeur. Pour tâcher de comprendre cet appauvrissement continu, François Mazet s’est entretenu avec Mireille Razafindrakoto et Jean-Michel Wachsberger, deux des auteurs de l'ouvrage coécrit avec François Roubaud.
 

« Madagascar a tout ce qu’il faut normalement pour assurer son développement. Derrière l’énigme il y a aussi un paradoxe. Et le paradoxe c’est que, chaque fois qu’il y a un peu de croissance, un frémissement, il se produit une crise politique… »

En RCA, 50% de la population a besoin d’assistance humanitaire selon le CICR

Tentative de putsch en Guinée équatoriale: Obiang Nguema demande l’aide de la France

Mahdi Jomaa, ex-Premier ministre tunisien: «la transition économique s’imposait»

Corneille Kanéné (urbaniste): Kinshasa a «beaucoup de constructions anarchiques»

Michael Ayari: en Tunisie, il y a une certaine «nostalgie de la période de l'autoritarisme»

Jeffrey Hawkins: «J'ai constaté un fort recul de l'influence américaine à travers le monde»

Accel Arnaud Ndinga Makanda: les déclarations de Kolélas sont «fantaisistes»

Guy-Brice Parfait Kolélas: «en Afrique quand on manifeste, il y a un bain de sang»

Tiebilé Dramé: «L'année 2017 a été la plus meurtrière depuis que IBK est au pouvoir» au Mali

S.Boubeye Maïga (1er ministre): «Rassembler et assurer la sécurité des Maliens»

Prof. D. Bompangue: «On va éviter une explosion épidémique» de choléra à Kinshasa

Adrien Akouété (CSI): au Bénin, «cette loi qui réduit le droit de grève est un recul»

Arthur Banga: en Côte d'Ivoire, «il y a de gros efforts à faire sur l'équipement des armées»

René Lefort: l'amnistie des prisonniers politiques éthiopiens est «inattendue»

Yan St-Pierre: au Nigeria, «le même regain de violence se reproduit chaque année»

Moncef Djaziri: «Des élections en Libye ne règleront pas les problèmes»