rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Chronique Transports
rss itunes deezer

10 km/h de moins: 400 vies sauvées?

Par Laurent Berthault

Les Français vont peut-être devoir lever le pied l'année prochaine. Alors que les chiffres des accidents de la route ont augmenté pour la quatrième année consécutive, avec près de 3 500 tués, le Premier ministre Edouard Philippe entend baisser de 10 km/h la vitesse sur les routes à deux voies, soit 80 km/h. Cela concerne 400 000 kilomètres de nationales et de départementales. Une mesure qui permettrait de sauver 350 à 400 vies par an. Les associations d'automobilistes sont vent debout.

Baisser la vitesse de 10 km/h sur les routes secondaires, ça ne sert à rien, et c’est même dangereux. Pour étayer son argument l’association 40 millions d’automobilistes est allée tourner un documentaire au Danemark qui roule à 80 km/h mais qui, sur certains tronçons, a décidé de tester le 90, démarche inverse de celle de la France. Rencontre avec Pierre Chasseray, délégué général de 40 millions d’automobilistes.

Une démonstration que conteste fermement l’association La prévention routière qui a épluché le rapport du gouvernement danois. Cela n’a pas contribué à faire baisser les accidents affirme sa déléguée générale Anne Lavaud qui rappelle que plus on baisse les vitesses, moins les accidents sont mortels. L'association est persuadée que les Français respecteront le nouvelle limitation de vitesse et que la mesure sera efficace pour lutter contre la mortalité au volant.

N.B (05/03/18): Dans un communiqué l'ambassade du Danemark à Paris précise que si la vitesse règlementaire est bien passée de 80 à 90 km/h, cela ne concerne que 100 kms de routes, et encore, après de coûteux travaux d'aménagement. Il n'est pas question de relever la vitesse maximum autorisée au Danemark précisent de leur côté les autorités danoises de la sécurité routière.