rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique soir
rss itunes deezer

Koffi Alinon: «La population augmente et les ressources se raréfient»

Par Gaëlle Laleix

Une conférence sur l'approche opérationnelle de la sensibilité et la prévention des conflits en zone pastorale, visant à évaluer les résultats en terme de développement d'outils et de méthodes opérationnelles du Projet d'appui au pastoralisme et à la stabilité dans le Sahel et la corne de l'Afrique (PASSHA), se déroule actuellement à Cotonou. Même si l’enjeu est régional, c’est au cas par cas qu’on doit désamorcer les conflits. Pour une réponse adaptée, il faut donc une série d’informations contextuelles précises : qui sont les acteurs du conflit ? Éleveurs ? Agriculteurs ? Quelles ressources se disputent-ils ? Quelles langues parlent-ils ? C’est donc une quantité colossale d’informations qu’il faut recueillir et vite. On en parle avec Koffi Alinon, expert en analyse des conflits pour le CILSS, le Comité inter-États de lutte contre la sécheresse au Sahel.

Philippe Njaboué, chef de projet de l'association Alternative Cote d'Ivoire

Alexandra Bilak, directrice de l’IDMC: «Le déplacement interne a un impact humain»

Alhadji B.Nouhou: «Les Africains ne font que suivre l'opinion majoritaire de certains États Arabes»

Mali: «La protection des personnes atteintes d’albinisme doit être renforcée»

Conflit dans le Kasaï: le cri d'alarme de l'Unicef sur la situation des enfants

Côte d'Ivoire: crise postélectorale de 2011, des ONG dénoncent le projet d'amnistie

Nord du Mali: les alliances de Barkhane «contre-productives», pour André Marty

Burundi: «Large campagne d’intimidation pour ceux qui sont contre le référendum»

Mali: «Trois groupes armés locaux se retrouvent à l’intersection de combats»

«J’ai dit au président Kabila que j’étais inquiète du niveau de violence en RDC»

Opposition en Angola: «tout le monde est surpris par la vitesse du changement»

«La SADC a toujours choisi les crises dans lesquelles elle voulait s'impliquer»

Présidentielle en Algérie: l'appel du FLN à une 5e candidature de Bouteflika

Traçabilité des minerais: «Nous voulons plus de rigueur mais pour tous les pays»