rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique
rss itunes deezer

Abdulaziz Agalwali (Mali): au Sahel, «la saison pastorale 2018 s’annonce mauvaise»

Par Gaëlle Laleix

Notre invité Afrique est Abdulaziz Agalwali, représentant au Mali du Réseau d'éleveurs Bilital Maroobe (RBM), qui regroupe près de 750 000 éleveurs dans tout le Sahel. En partenariat avec l'ONG Action contre la faim et le Programme alimentaire mondial, le RBM a rendu publique, la semaine dernière, une carte des zones à risque pour la saison pastorale 2018. La grave sécheresse dont souffre le Sahel risque de provoquer de fortes tensions pour les ressources en eau et en pâturage. Abdulaziz Agalwali répond aux questions de Gaëlle Laleix.

« On nous signale des mouvements massifs des éleveurs de la Mauritanie vers le Sénégal et le Mali, dans des zones peu riches en pâturage. Cette concentration va lessiver les pâturages avant l'installation de l'hivernage prochain. Du coup, tous ces animaux seront en situation de famine. Ils vont se retrouver sur des terres pratiquement sans fourrage, parce que tout sera dégradé de façon précoce... »

C. Servan Schreiber : «La littérature mauricienne a pris un envol remarquable»

Sénégal: pour le gouvernement, «Karim Wade n’est ni électeur, ni éligible»

Sall (avocat de Wade): «Si Karim ne peut pas se présenter en 2019, il y aura bagarre»

Bob Kabamba: «Kinshasa est en difficulté sur plusieurs points avec la communauté internationale»

Rapprochement Erythrée-Ethiopie: «Le président érythréen n'a pas le choix», selon Gérard Prunier

Jules Caron (Global Witness): «Le code forestier n'est pas appliqué» en RDC

M. Hounkpè: Macron demande «d’aller vite vers la résolution de la crise» au Togo

William Affif (PAM): «La pluviométrie et l’insécurité ont un impact au Sahel»

RDC: le «cri de détresse» de Mgr Mwanama (diocèse de Luiza, Kasaï central)

Alpha Condé: «On veut que les problèmes africains se règlent par les Africains»

Crimes de guerre en RCA: «Le procès, c’est la face visible de l’iceberg»

Françoise Vergès: «La décolonisation c'est aussi la décolonisation des mentalités»

Patrick Youssef: au Nigeria, «9 millions de personnes sont dans le besoin»

Cheikh Modibo Diarra: «Les gens ont envie de rompre avec l'ancien système»

Migrants: «Il est exclu que l’Algérie ouvre une quelconque zone de rétention»