rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Un juge brésilien ordonne l'arrestation de Cesare Battisti pour l'extrader vers l'Italie (agence de presse officielle)
  • Strasbourg: Macron remercie «l'ensemble des services mobilisés» dans la traque de l'auteur de l'attentat
  • Cessez-le-feu au Yémen: «La paix est possible», estime Pompeo
  • Foot: la Fédération ivoirienne a saisi le Tribunal arbitral du sport contre la décision de la CAF de confier la CAN 2021 au Cameroun
Cap Océan Indien
rss itunes deezer

Peste pulmonaire à Madagascar: «malgré la réduction des cas, restons vigilants»

Par Laetitia Bezain

A Madagascar, les autorités ont annoncé en début de semaine (lundi 27 novembre) la fin de l'épidémie de peste pulmonaire en zones urbaines. La maladie a fait 202 morts en quatre mois et 2384 malades ont été recensés. Une épidémie sans précédent dans le pays. Après deux mois de riposte, les autorités malgaches sont parvenues à mettre un terme à l'épidémie de peste qui sévissait dans les grandes villes sous sa forme la plus contagieuse, la peste pulmonaire. Depuis un mois, aucun nouveau cas confirmé de peste pulmonaire en zone urbaine n'a été recensé. Mais la vigilance reste de mise dans ce pays où la maladie est endémique et où la saison pesteuse ne prend fin qu'au mois d'avril. Charlotte Ndiaye, représentante de l'Organisation mondiale de la santé à Madagascar, répond aux questions de notre correspondante.

« Nous devons faire de la peste une priorité, parce que c’est une maladie qui date du Moyen Âge, qu’on peut traiter, qu'on peut guérir et prévenir à Madagascar »

Madagascar: «On est maintenant dans une autre ère où la démocratie a pris sa place»

La chroniqueuse Mbolatiana Raveloarimisa dénonce le système politique malgache

Comores: l'ancien vice-président s'exprime pour la première fois depuis sa défaite

Azali Assoumani, président des Comores: «On ne peut forcer ceux qui refusent le dialogue»

«Si on a des populations bien nourries et socialement fortes, la lèpre reculera»

«L’énigme et le paradoxe» pour comprendre la situation économique de Madagascar

J.L. Andriamifidy (Madagascar): «Le pôle anticorruption sera opérationnel d’ici peu»

R. Rakotovao (Madagascar): «Mon élection au Sénat est politiquement correcte»

Madagascar: «Notre mission, c’est d’identifier les points qui fâchent»