rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique
rss itunes deezer

Henri-Joseph Koumba-Bididi: le documentaire est «un acte citoyen»

Par Edouard du Penhoat

Au Gabon, la douzième édition des Escales documentaires de Libreville a pris fin le samedi 25 novembre. Depuis 2005, ce festival réussit le pari d’attirer toujours plus de spectateurs devant des documentaires, réalisés majoritairement en Afrique. Cette année, les deux instances organisatrices (l’Institut gabonais de l’image et du son et l’Institut français du Gabon) ont créé en parallèle une master class sur la manière de réaliser des documentaires. Le délégué général du festival, Henri-Joseph Koumba-Bididi répond aux questions d’Edouard du Penhoat.

Cameroun: «Les abus du gouvernement amènent une radicalisation de la population anglophone»

Détenus politiques en Erythrée: «Difficile de dire si tout le monde est en vie»

Cent ans de Mandela: «Non, il n'a pas laissé tomber les Noirs d'Afrique du Sud»

C. Servan Schreiber : «La littérature mauricienne a pris un envol remarquable»

Sénégal: pour le gouvernement, «Karim Wade n’est ni électeur, ni éligible»

Sall (avocat de Wade): «Si Karim ne peut pas se présenter en 2019, il y aura bagarre»

Bob Kabamba: «Kinshasa est en difficulté sur plusieurs points avec la communauté internationale»

Rapprochement Erythrée-Ethiopie: «Le président érythréen n'a pas le choix», selon Gérard Prunier

Jules Caron (Global Witness): «Le code forestier n'est pas appliqué» en RDC

M. Hounkpè: Macron demande «d’aller vite vers la résolution de la crise» au Togo

William Affif (PAM): «La pluviométrie et l’insécurité ont un impact au Sahel»

RDC: le «cri de détresse» de Mgr Mwanama (diocèse de Luiza, Kasaï central)

Alpha Condé: «On veut que les problèmes africains se règlent par les Africains»

Crimes de guerre en RCA: «Le procès, c’est la face visible de l’iceberg»

Françoise Vergès: «La décolonisation c'est aussi la décolonisation des mentalités»

Patrick Youssef: au Nigeria, «9 millions de personnes sont dans le besoin»