rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité du matin
rss itunes deezer

Pierre-Henri Gouyon, biologiste, cosignataire de «l'appel des 15 000»

Par Arnaud Pontus

Le cri d’alarme de 15 000 scientifiques de 184 pays sur l’état de notre planète : Pierre-Henri Gouyon, biologiste, professeur au Muséum national d'histoire naturelle et cosignataire de « l'appel des 15 000 », était ce mercredi l’invité du matin de RFI. Il répond aux questions d'Arnaud Pontus.

→ à (re)lire : Une COP 23 pour convertir les paroles en actes

Philippe Gosselin: «La garde des Sceaux paye des années de laxisme et d’insouciance»

Elio Eduardo Rodríguez Perdomo, ambassadeur de Cuba : « Les relations entre la France et Cuba ont toujours été positives »

Axel Kahn : « Il n y a pas de raisons de refuser la PMA à toutes les femmes »

Annie Genevard, députée du Haut-Doubs, vice-présidente de l'Assemblée nationale

Luc Carvounas: «Mes erreurs m'ont permis de ne plus être un béni-oui-oui»

Accord sur le nucléaire iranien: «ce qui compte c'est l'attitude des autres signataires»

Fabienne Keller: sur l'immigration «les populations attendent des stratégies fortes»

Stanislas Gaudon: «Nous attendons des mesures concrètes contre ceux qui agressent des policiers»

Rachid Temal: «Je souhaite qu’il n’y ait qu’un seul candidat à la direction du PS»

David Baverez, investisseur français basé à Hong Kong :« Emmanuel Macron doit rappeler à la Chine que l’Europe existe »

Raphaël Pitti: «L'humain ne s'arrête pas simplement à la frontière française»

Elie Cohen, économiste: «La décennie de crise est maintenant derrière nous»

François Gemenne (chercheur): «Environ 25 millions de réfugiés climatiques l'année dernière...»

Thierry Kuhn (Emmaüs) : «On est très inquiets sur les conditions d’accueil des migrants»

C. Pierrel, ex chef de cabinet adjoint de Hollande (Elysée): «Aller voir cette France qui a quitté les partis dits Républicains»

Marie-Noëlle Bas sur les violences faites aux femmes: «la honte a changé de camp»