rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Syrie/chimique: vote vendredi de l'ONU sur une prolongation d'un mois du mandat des enquêteurs (diplomates)
  • Le maire de Caracas, en fuite du Venezuela, va partir en Espagne (porte-parole)
  • Zimbabwe: la plupart des sections régionales du parti au pouvoir demandent à Mugabe de partir (TV d'Etat)
  • Syrie: 26 morts dans un attentat de l'EI contre des déplacés (OSDH)
Accents d'Europe
rss itunes deezer

Des villes refuges pour les migrants?

Par Frédérique Lebel

Le système européen d’accueil des migrants et de gestion des demandes d’asile est en crise. Et ce sont des élus municipaux directement confrontés au manque de places d’hébergement qui le disent. Même en dehors de l’UE. En Suisse, la ville de Lausanne, s’est ainsi déclarée «ville refuge», tout comme Barcelone ou Madrid. Un engagement politique pour demander un assouplissement du règlement de Dublin qui veut que la demande d’asile se gère dans le premier pays d’arrivée des migrants. Avec toutes les reconduites à la frontière qui s’ensuivent.
Concrètement, Lausanne et l’Etablissement Vaudois d’Accueil des migrants encouragent les familles à accueillir chez elles des demandeurs d’asile. C’est le cas de ce couple chez lequel s’est rendue Katia Mischel.

Le cinéma polonais sous contrôle
Après la justice, et les médias, c’est désormais le monde du cinéma qui est dans le collimateur du gouvernement populiste ultra-conservateur polonais. Pour remettre au pas les artistes trublions, le pouvoir a limogé la directrice de l’Institut Polonais du film, l’organisme public qui vient financer et coproduire les œuvres qu’il a sélectionnées. Une manière claire de peser sur les choix artistiques et politiques de l’institution. A Varsovie, Maya Szymanowska a rencontré des cinéastes très inquiets.

Youtuber impertinent et intelligent
Et pour contrer la censure ou la platitude des médias traditionnels, un jeune journaliste russe a trouvé la parade. En quelques mois, Iouri Dud est devenue la coqueluche de l’internet russe. Sa chaîne Youtube, qui propose des interviews aussi malicieuses que pertinentes de personnalités publiques, attire des millions de personnes. Son portrait est signé depuis Moscou, Etienne Bouche.

Plaidoyer pour l’Europe
Il y aurait bien des raisons de désespérer de l’avenir de l’Europe. Le Brexit, la montée du populisme eurosceptique et la l’incapacité à gérer la crise migratoire. Autant de défis qui n’effraient pas Enrico Letta ; L’ancien Premier ministre italien, président de l’Institut Jacques Delors, signe aux éditions Fayard «Faire l’Europe dans un monde de brutes». Et comme il l’a expliqué à Catherine Rolland, l’UE a non seulement un avenir, mais aussi des valeurs à défendre.

 

En Sicile, un programme de soutien psychologique pour les migrantes enceintes