rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique soir
rss itunes deezer

Cameroun: «La très grande majorité des anglophones sont paisibles»

Par Alexandra Brangeon

La tension est montée d'un cran depuis quelques jours dans les régions anglophones du Cameroun. Si la journée a été calme aujourd'hui, le couvre-feu a été décrété à Bamenda après la mort de quatre gendarmes dans des attaques attribuées à des sécessionnistes. Les enquêtes se poursuivent pour identifier les auteurs de ces faits. Pas de réaction officielle à Yaoundé mais tous les regards se tournent vers les sécessionnistes anglophones à l'encontre desquels des mandats d'arrêts internationaux ont été lancés. Est-ce que l'on assiste à une radicalisation de ce mouvement sécessionniste dans les régions anglophones du Cameroun ? Alexandra Brangeon a posé cette question à Richard Moncrieff, chercheur à l'International Crisis Group.

► À lire : Cameroun: couvre-feu nocturne à Bamenda

Affaire Zongo: «le Burkina Faso demande l'extradition de François Compaoré»

Côte d’Ivoire: «la corruption dans le pays a engendré l’émigration clandestine»

RDC: «L’UDPS c'est ce parti qui a vu des hommes mourir pour la démocratie»

Afrique: «l’augmentation du sida chez les jeunes causée par plusieurs facteurs»

Journée mondiale de lutte contre le sida: où en est-on sur le continent africain ?

Libye: la création d’une «task force» inquiète les défenseurs des droits de l’homme

Forum Chine-Afrique: «la rivalité est flagrante, l’Europe a loupé le coche»

Libye: le gouvernement de Tripoli «n'a jamais été au-dessus des groupes armés»

Zimbabwe: «Sur le papier, Mugabe n’est plus le premier secrétaire de la ZANU-PF»

Climat: «un dialogue entre le fonds vert climat et 54 pays africains est prévu»

Plus de 33 305 migrants morts en rejoignant l’Europe: «pas de projet politique européen» depuis 25 ans