rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Syrie/chimique: vote vendredi de l'ONU sur une prolongation d'un mois du mandat des enquêteurs (diplomates)
  • Le maire de Caracas, en fuite du Venezuela, va partir en Espagne (porte-parole)
  • Zimbabwe: la plupart des sections régionales du parti au pouvoir demandent à Mugabe de partir (TV d'Etat)
  • Syrie: 26 morts dans un attentat de l'EI contre des déplacés (OSDH)
Débat du jour
rss itunes deezer

COP23: faut-il aller plus loin dans les négociations climatiques ?

Par Guillaume Naudin

La COP23 s'est ouverte, le 6 novembre 2017, à Bonn en Allemagne. Objectif de cette nouvelle conférence climatique : avancer dans l'application et la mise en oeuvre de l'accord de Paris, fin 2015. Depuis la COP21, la hausse des températures ne se dément pas. 2017 est partie pour être l'année la plus chaude depuis que les températures sont relevées. L'année a été marquée par des événements climatiques catastrophiques nombreux comme les ouragans Harvey, Irma et Maria ou encore des épisodes de Mousson particulièrement marqués en Asie. Le retrait américain de l'accord, il y a quelques mois, n'est pas non plus un bon signal. Faut-il aller plus loin, prendre de nouvelles mesures pour le climat ? C'est la question du jour.

Pour en débattre :

- Corinne Lepage, ancienne ministre de l’Environnement, présidente de CAP21.
- Geneviève Azam, maître de conférences en Economie et chercheuse à l'Université Toulouse-Jean-Jaurès, membre du Comité scientifique et porte-parole d’Attac.

Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter et participez au débat en posant votre question dans les commentaires : la plus pertinente sera posée à nos invités en direct.

L'Europe est-elle en train de perdre sa place de leader mondial dans le domaine viticole?

Le dispositif militaire de lutte contre le jihadisme dans la bande sahélo-saharienne est-il bien calibré?

Deux ans après les attaques du 13 novembre 2015, la France est-elle mieux préparée au risque terroriste?