rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique soir
rss itunes deezer

En Afrique, la parité homme-femme reste «un rêve inachevé» pour l'Unfpa

Par Frédéric Garat

Mabingue Ngom est le directeur régional de l’Unfpa pour la région Afrique de l’Ouest et du Centre. L’Unfpa (Fonds des Nations unies pour la population) est une organisation internationale de développement qui par ses études appuie la formulation des politiques et des programmes visant à réduire la pauvreté. Et hier mardi 17 octobre à Abidjan, en Côte d’Ivoire, un rapport sur l’état de la population mondiale 2017 a été rendu public par ce Fonds des Nations unies. Un document qui souligne, une fois de plus, les grandes inégalités existant entre homme et femme à travers le monde et singulièrement sur le continent africain où l’absence des droits les plus élémentaires pour celles-ci est un facteur aggravant de paupérisation.

« La plupart des femmes [en Afrique] n'ont pas accès à une éducation, ou une éducation de base. Visiblement la question de la parité demeure un peu un rêve inachevé, compte tenu un peu de ce que nous faisons actuellement. »

G5 Sahel: «Il faut se poser la question de la pérennisation du financement»

Aide au développement: «Il faut tenir compte des besoins des communautés»

M.Mahounon: «Le Liberia fait désormais partie de ces pays où la démocratie fonctionne»

UNICEF: baisser le taux de mortalité néonatale, une «question de volonté politique»

«L’important pour le MDC est de proposer quelque chose de constructif pour le Zimbabwe»

Afrique du Sud: Cyril Ramaphosa a «une légitimité historique incontestable»

Guerre d'Algérie: indemnisation des victimes algériennes, «une avancée majeure»

Ethiopie: «la question des frontières n'a pas été définitivement résolue»

«Il y a une volonté de la Turquie de s’implanter sur le continent africain»

RDC: «Goma est une ville touristique, elle donne beaucoup d’opportunités»

Partenariat mondial pour l’éducation: «La bataille de l’éducation pour tous n’est pas encore gagnée»

«La France doit avoir une perspective beaucoup plus large dans le traitement du Maghreb»

RDC: «La Céni était d’accord et souhaitait ce groupe d’experts internationaux»