rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Littérature sans frontières
rss itunes deezer

La romancière ivoirienne Véronique Tadjo raconte l'épidémie d'Ebola

Par Catherine Fruchon-Toussaint

Véronique Tadjo est une poètesse, romancière et universitaire, originaire de Côte d'Ivoire. Après avoir dirigé le département de français de l’Université du Witwatersrand à Johannesburg, elle partage actuellement son temps entre Londres et Abidjan. Ses livres sont traduits en plusieurs langues, du Royaume aveugle (1991) à L’Ombre d’Imana : voyages jusqu’au bout du Rwanda (2001) et Reine Pokou, concerto pour un sacrifice (2005), pour lequel elle a reçu le Grand Prix littéraire d’Afrique noire.

Son nouveau roman En compagnie des hommes qui revient sur la grande épidémie du virus d'Ebola entre 2014 et 2016 vient de paraitre aux éditions Don Quichotte.

Couverture du roman "En compagnie des hommes" Couverture : Barthélémy Toguo © Art Absolument

"Un virus mortel et incurable a mis l’espèce humaine face au danger de l’extinction. Baobab, arbre premier, arbre éternel, arbre symbole de grande sagesse, prend la parole et réveille la mémoire de l’humanité. Sous son ombre fraîche, hommes, femmes, enfants pris dans la tourmente, combattants farouches pour la survie, vont confier leur lutte contre les ravages d’Ebola : le docteur en combinaison d’astronaute qui, jour après jour, soigne les malades sous une tente ; l’infirmière sage-femme dont les gestes et l’attention ramènent un peu d’humanité ; les creuseurs de tombes qui, face à l’hécatombe, enterrent les corps dans le sol rouge ; les villageois renonçant à leurs coutumes ancestrales afin de repousser Ebola…" (Présentation de l'éditeur)

Chinelo Okparanta, originaire du Nigéria, romancière féministe et militante