rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Chronique Transports
rss itunes deezer

Des applis pour se garer plus vite

Par Laurent Berthault

C’est la préoccupation quotidienne des automobilistes : trouver une place pour garer leur voiture en ville. A défaut de multiplier les emplacements – qui ont plutôt tendance à diminuer – de nouvelles applis sur téléphone portable les aident à tourner moins longtemps pour se garer.

Pour les galériens du stationnement, qui malgré tout veulent continuer à rouler en voiture en ville, ou qui n’ont tout simplement pas le choix, le smartphone peut simplifier la vie. Exemple dans la ville française de Lyon, avec l’appli de stationnement collaboratif  twoonpark, qui a déjà séduit 7 500 automobilistes, avec 120 utilisations par jour.

Le temps moyen pour trouver une place est tombé à 7 minutes en moyenne, alors qu’en général il faut compter 16 à 25 minutes pour trouver une place.  Le système sera encore plus efficace dès que le nombre des utilisateurs aura atteint les 10 000.

Autre solution connectée développée dans un arrondissement parisien, à Orléans et bientôt à Marseille, Parking Map, qui indique les places libres dans la rue et parking publics grâce à des caméras. Elles sont installées sur des éclairages ou édifices publics, voire, à Paris, sur les fenêtres de particuliers, qui perçoivent alors 100 euros par an.

D’autres applis, moins élaborées, se contentent de vous guider vers les zones où vous aurez plus de chances de trouver une place, d’autres encore recensent les places libres dans les parkings payants.

Autant de système qui vont contribuer aussi à diminuer la pollution : on considère que 10% des voitures circulant en ville sont  la recherche d’un place, à Paris c’est ¼ des voitures qui cherche en permanence à se garer.

Des innovations présentées dans le cadre de l'événement Futur#mobilite: Hackons les bouchons!

«Jamais seul sur la route»: prévenir les dangers du téléphone au volant