rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique soir
rss itunes deezer

RDC: «les élections auront nécessairement lieu dans les prochains mois»

Par Laura Martel

En marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York aux Etats-Unis, une réunion était organisée ce mardi 20 septembre autour de la crise en RDC. À trois mois de la date prévue pour les élections, la Commission électorale, accusée par l'opposition d'être à la solde du président Kabila, a déjà annoncé un report. Autour de la table, l'ONU, l'UA, l'EU, l'OIF, les organisations sous-régionales et les membres permanents du Conseil de sécurité. Aucune réelle avancée n'a été enregistrée, la communauté internationale semble toujours surtout attendre la publication d'un calendrier électoral. Léonard She Okitundu, ministre des Affaires étrangères et représentant de la RDC à cette réunion, est l'invité Afrique soir de RFI.

« J’ai tenu à ramener un brin d’optimisme et dire qu’en tout cas les élections auront nécessairement lieu dans les prochains mois. Pour quelle raison ? Parce que la première condition pour organiser ces élections, c’est quand même la détermination du corps électoral et le calendrier est tributaire de la détermination du corps électoral… Près de 98% des électeurs sont enregistrés, il reste 2% au Kassaï. Dans chaque province, je crois qu’un délai de trois mois leur est imparti, donc en principe l’opération de la révision du fichier électoral au Kassaï devrait se terminer fin novembre début décembre. Le Parlement pourra alors adopter la loi sur la répartition des sièges. Auparavant toujours du côté du Parlement, il faudra procéder à la révision des quelques dispositions de la loi électorale…

L’accord du 31 décembre avait prévu que si on était confronté à des contraintes qui empêcheraient les élections de se dérouler à la fin de cette année, les trois organes allaient se concerter pour évaluer la situation et fixer une date qui correspondrait à la réalité. La Commission électorale indépendante a promis qu’elle allait elle-même publier le calendrier très bientôt

Migrants en Libye: la FIDH réfute la terminologie de «retours volontaires»

Guinée-Bissau: pourquoi le président Vaz tarde à nommer le nouveau Premier ministre

Tunisie: «le piment coûte 5 dinars le kilo, c’est incroyable, c’est de la folie»

Conflits paysans au Nigeria: «Il faut un plan national pour gérer les ranchs»

Manifestations en Tunisie: «Les revenus des classes moyennes se sont rétrécis»

Tirs à Bouaké: c’est révélateur d’une «armée qui n’a pas de cohésion»

Bénin: la Cosi dénonce un «recul des libertés syndicales et démocratiques»

Inondations en RDC: «La vraie difficulté, c’est qu’on n’anticipe pas cette situation, on la subit»

Ouganda: «Museveni est l'allié privilégié des Américains et de l'Occident»

Sénégal: «la revendication de Salif Sadio c’est l’indépendance de la Casamance»

Nouvel ouguiya en Mauritanie: «aucune crainte à avoir» selon la Banque centrale

Soudan du Sud: «La majorité des déplacés et réfugiés sont des enfants»

RDC: «D'après nos recherches, c'est le prix de passeport le plus élevé au monde»

Nigeria: «une pénurie de pétrole due à l’incompétence de cadres de la NNPC»

Maroc/pauvreté: «le silence et la négligence de l’Etat n’est plus supportable»