rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Affaire Benalla: Emmanuel Macron prendra la parole publiquement «quand il le jugera utile» (entourage du président)
Invité Afrique soir
rss itunes deezer

RDC: «les élections auront nécessairement lieu dans les prochains mois»

Par Laura Martel

En marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York aux Etats-Unis, une réunion était organisée ce mardi 20 septembre autour de la crise en RDC. À trois mois de la date prévue pour les élections, la Commission électorale, accusée par l'opposition d'être à la solde du président Kabila, a déjà annoncé un report. Autour de la table, l'ONU, l'UA, l'EU, l'OIF, les organisations sous-régionales et les membres permanents du Conseil de sécurité. Aucune réelle avancée n'a été enregistrée, la communauté internationale semble toujours surtout attendre la publication d'un calendrier électoral. Léonard She Okitundu, ministre des Affaires étrangères et représentant de la RDC à cette réunion, est l'invité Afrique soir de RFI.

« J’ai tenu à ramener un brin d’optimisme et dire qu’en tout cas les élections auront nécessairement lieu dans les prochains mois. Pour quelle raison ? Parce que la première condition pour organiser ces élections, c’est quand même la détermination du corps électoral et le calendrier est tributaire de la détermination du corps électoral… Près de 98% des électeurs sont enregistrés, il reste 2% au Kassaï. Dans chaque province, je crois qu’un délai de trois mois leur est imparti, donc en principe l’opération de la révision du fichier électoral au Kassaï devrait se terminer fin novembre début décembre. Le Parlement pourra alors adopter la loi sur la répartition des sièges. Auparavant toujours du côté du Parlement, il faudra procéder à la révision des quelques dispositions de la loi électorale…

L’accord du 31 décembre avait prévu que si on était confronté à des contraintes qui empêcheraient les élections de se dérouler à la fin de cette année, les trois organes allaient se concerter pour évaluer la situation et fixer une date qui correspondrait à la réalité. La Commission électorale indépendante a promis qu’elle allait elle-même publier le calendrier très bientôt

Philippe Njaboué, chef de projet de l'association Alternative Cote d'Ivoire

Alexandra Bilak, directrice de l’IDMC: «Le déplacement interne a un impact humain»

Alhadji B.Nouhou: «Les Africains ne font que suivre l'opinion majoritaire de certains États Arabes»

Mali: «La protection des personnes atteintes d’albinisme doit être renforcée»

Conflit dans le Kasaï: le cri d'alarme de l'Unicef sur la situation des enfants

Côte d'Ivoire: crise postélectorale de 2011, des ONG dénoncent le projet d'amnistie

Nord du Mali: les alliances de Barkhane «contre-productives», pour André Marty

Burundi: «Large campagne d’intimidation pour ceux qui sont contre le référendum»

Mali: «Trois groupes armés locaux se retrouvent à l’intersection de combats»

«J’ai dit au président Kabila que j’étais inquiète du niveau de violence en RDC»

Opposition en Angola: «tout le monde est surpris par la vitesse du changement»

«La SADC a toujours choisi les crises dans lesquelles elle voulait s'impliquer»

Présidentielle en Algérie: l'appel du FLN à une 5e candidature de Bouteflika

Traçabilité des minerais: «Nous voulons plus de rigueur mais pour tous les pays»