rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Kenya: au moins quatre personnes tuées dans un bidonville de Nairobi (police)
  • Inde: malgré le brouillard de pollution, le semi-marathon de Delhi a bien eu lieu
  • Zimbabwe: la ligue des jeunes de la Zanu-PF appelle Robert Mugabe à démissionner
Accents d'Europe
rss itunes deezer

Des centaines d'exécutions en toute opacité en Biélorussie

Par Laurent Berthault

Depuis l'arrivée au pouvoir du président Alexandre Loukachenko en 1994, la République de Biélorussie aurait exécuté près de 400 détenus, dont quatre en 2016. Ce n’est qu’une estimation, tant la mise en œuvre de cette sentence est opaque : la date précise de l'exécution n'est pas rendue publique, les lieux de l'inhumation des corps ne sont pas communiqués, peu d'effets personnels sont retournés aux familles. Des ONG tentent d'informer la population sur ces exécutions, que beaucoup ignorent. Un reportage de Roman Colas.

Milos Zeman Reuters

Un appel aux dons qui se retourne contre le chef de l’Etat sortant en République Tchèque. Milos Zeman et son équipe ont ouvert un compte pour le financement de leur campagne électorale. Ils n’ont récolté que des cacahuètes, une bordée d’injures et des ennuis avec la banque, Alexis Rosenzweig.

Chronique jeunes. Deux agences de l’Organisation des Nations unies viennent de sortir un rapport où elles s’inquiètent des conditions des jeunes migrants, durant leur périple. En cause : les abus dont ils seraient victimes. Eve Minault.

Ces enfants-là ont une famille et vont à l’école, ils ont fait leur rentrée le 1er septembre 2017, en Lituanie. Un pays qui compte 300 000 élèves désormais, et où le l’enseignement privé se développe à toute vitesse. On dénombre désormais 46 établissements, 5 fois plus qu’il y a 10 ans, accueillant plus de 10 000 élèves. Rien qu’à Vilnius, on dénombre 25 écoles privées contre 121 publiques. Marielle Vitureau a cherché à comprendre les raisons de cet engouement.

La ville de Vienne, en Autriche, est depuis toujours une porte d'entrée vers l'Europe du Sud-Est. Plusieurs dizaines de milliers de Croates et de Serbes vivent d'ailleurs dans l'agglomération, et ils ont apporté avec eux leurs traditions musicales. Laurent Geslin a rencontré les membres de la chorale du 29 novembre.

En Sicile, un programme de soutien psychologique pour les migrantes enceintes