rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Kenya: au moins quatre personnes tuées dans un bidonville de Nairobi (police)
  • Inde: malgré le brouillard de pollution, le semi-marathon de Delhi a bien eu lieu
  • Zimbabwe: la ligue des jeunes de la Zanu-PF appelle Robert Mugabe à démissionner
Grand reportage
rss itunes deezer

Aimer le pays, aimer la religion: les Huis chinois, ces musulmans pieux et patriotes

Par Heike Schmidt

La Chine, pays aux quelque 20 millions de musulmans (sur une population qui compte au total près de 1,4 milliards d’habitants), se dit visée par le terrorisme international. Ses ressortissants ont été la cible d’attentats à l’étranger, et le pays lui-même est confronté à des troubles meurtriers dans sa région autonome du Xinjiang. Prière, ramadan, voiles ou barbes... Pékin surveille de très près toute activité religieuse, très nerveux de voir des idées salafistes déborder sur son territoire. Mais alors que dans l’Ouest du pays, chez les Ouïghours du Xinjiang, la répression est féroce, la mainmise sur l’autre grande communauté musulmane, celle de la minorité Hui, est beaucoup plus subtile. La propagande d’Etat y est omniprésente, mais tant que les Huis suivent la direction du parti unique, ils peuvent pratiquer leur foi, voire même devenir, avec l’aide de Pékin, le fer de lance de la conquête chinoise de l’énorme marché mondial du Halal.
Un Grand Reportage d’Heike Schmidt dans le Ningxia, aux confins du désert de Gobi, où se tient cette semaine (du 6 au 9 septembre) un grand Salon du commerce sino-arabe.

Descendants de Russes blancs en France, 100 ans après la Révolution: un héritage complexe

De chasseurs à protecteurs de cétacés, les derniers baleiniers des Açores

«Tout ça pour quelques couleurs», la communauté LGBT, proie facile du régime égyptien

Okinawa, résistances contre la construction d’une nouvelle base militaire américaine