rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique soir
rss itunes deezer

Niger: certains migrants «ont besoin de soins médicaux urgents»

Par RFI

Un millier de migrants vers l’Europe ont étés sauvés en quatre mois et une trentaine d’opérations par l’Organisation internationale des migrations (OIM) au Niger. Des migrants laissés seuls dans le désert, abandonnés par les passeurs, sur la dangereuse route vers l’Europe, eldorado espéré. L’OIM organise des sauvetages au cœur du désert nigérien pour sauver ces migrants, à chaque fois, par centaine. Alberto Preato est le gestionnaire du programme Mécanismes de ressources et de réponse pour les migrants (MRRM) à l’OIM, à Niamey, interrogé par Maxime Martinez.

« Depuis quelques mois, l’organisation internationale pour l’immigration au Niger, en collaboration avec les autorités nigériennes et la protection civile, on a lancé des opérations de sauvetage. Quand on parle d’opérations de sauvetage, normalement on pense à la Méditerranée mais, comme les migrants eux-mêmes le disent, le Sahara est vaste, c’est comme un océan et il a beaucoup de gens qui, sur la route vers le nord, trouvent des conditions assez difficiles. (…) »

Côte d’Ivoire: «la corruption dans le pays a engendré l’émigration clandestine»

RDC: «L’UDPS c'est ce parti qui a vu des hommes mourir pour la démocratie»

Afrique: «l’augmentation du sida chez les jeunes causée par plusieurs facteurs»

Journée mondiale de lutte contre le sida: où en est-on sur le continent africain ?

Libye: la création d’une «task force» inquiète les défenseurs des droits de l’homme

Forum Chine-Afrique: «la rivalité est flagrante, l’Europe a loupé le coche»

Libye: le gouvernement de Tripoli «n'a jamais été au-dessus des groupes armés»

Zimbabwe: «Sur le papier, Mugabe n’est plus le premier secrétaire de la ZANU-PF»

Climat: «un dialogue entre le fonds vert climat et 54 pays africains est prévu»

Plus de 33 305 migrants morts en rejoignant l’Europe: «pas de projet politique européen» depuis 25 ans

En Guinée, les victimes du massacre du 28-Septembre «ont soif de justice»