rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Foot: Neymar annonce qu'il reste au Paris Saint-Germain
Invité Afrique soir
rss itunes deezer

Djibouti: «La mort de Jabah est un assassinat politique prémédité»

Par Laura Martel

Il était devenu le symbole des détentions arbitraires à Djibouti, l’opposant Mohammed Ahmed dit « Jabha », considéré comme le plus ancien prisonnier politique du pays, est décédé mercredi en détention, des suites d'une grave maladie. Accusé par le régime d’être un agent érythréen il avait été arrêté en 2010 puis avait attendu pendant 7 années son procès avant d’être finalement condamné en juin dernier. « Un assassinat politique programmé », selon son avocat. C'est également le sentiment de Dimitri Verdonck, président de l'association Cultures et Progrès qui soutient les défenseurs de droits humains, notamment à Djibouti. Il revient sur les circonstances de ce décès qui met une nouvelle fois en lumière la dureté du régime djiboutien.

« Jabha est à la prison de Gabode depuis déjà plus de 7 ans dans des conditions tout à fait déplorables. Il a été condamné récemment à 15 ans de prison parce que les 7 années durant lesquelles il était en prison, il était en détention, il n’avait pas encore été condamné. (...) »

Philippe Njaboué, chef de projet de l'association Alternative Cote d'Ivoire

Alexandra Bilak, directrice de l’IDMC: «Le déplacement interne a un impact humain»

Alhadji B.Nouhou: «Les Africains ne font que suivre l'opinion majoritaire de certains États Arabes»

Mali: «La protection des personnes atteintes d’albinisme doit être renforcée»

Conflit dans le Kasaï: le cri d'alarme de l'Unicef sur la situation des enfants

Côte d'Ivoire: crise postélectorale de 2011, des ONG dénoncent le projet d'amnistie

Nord du Mali: les alliances de Barkhane «contre-productives», pour André Marty

Burundi: «Large campagne d’intimidation pour ceux qui sont contre le référendum»

Mali: «Trois groupes armés locaux se retrouvent à l’intersection de combats»

«J’ai dit au président Kabila que j’étais inquiète du niveau de violence en RDC»

Opposition en Angola: «tout le monde est surpris par la vitesse du changement»

«La SADC a toujours choisi les crises dans lesquelles elle voulait s'impliquer»

Présidentielle en Algérie: l'appel du FLN à une 5e candidature de Bouteflika

Traçabilité des minerais: «Nous voulons plus de rigueur mais pour tous les pays»