rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique soir
rss itunes deezer

W. Gasamagera: «Le FPR a organisé cette campagne en comptant (…) sur les contributions de ses membres»

Par Florence Morice

Ce vendredi près de 7 millions de Rwandais sont appelés aux urnes pour la présidentielle. Face au président sortant Paul Kagame qui tient le pays d’une main de fer depuis 23 ans, deux petits candidats d’opposition sont en lice. Au début de la campagne le président rwandais avait affirmé que l’élection était « jouée » depuis 2015, lorsque les Rwandais ont voté en faveur d’une réforme de la Constitution l’autorisant à briguer ce 3e mandat. Le porte-parole du parti au pouvoir, le FPR, est l’invité de la rédaction. Wellars Gasamagera répond à Florence Morice.

« Si les autres partis ou autres candidats ne peuvent pas parvenir à rassembler des moyens pour mener campagne, ce n’est pas du tout notre problème. Nous ne sommes pas là pour appuyer l’opposition ni pour obstruer, de quelque sorte, leur liberté. »

RDC: «Les Congolais debout», l'engagement «apolitique» de Sindika Dokolo

Burkina/Attentat: «C’est un drame humain mais c’est aussi un drame économique»

Intempéries en Sierre Leone: «L’espoir de retrouver des survivants est faible»

Alpha Barry: «Le président Macron a exprimé sa solidarité au peuple burkinabè»

Cameroun: «Malgré un retour au calme, les éléments de la crise sont toujours là»

Rwanda: F.Habineza et P.Mpayimana, candidats à l’élection présidentielle

Avignon 2017: «Sankara, c’est le Che de l’Afrique, sa parole doit rester»

Crise libyenne: accord signé à Paris, les réserves du diplomate Patrick Haimzadeh