rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique soir
rss itunes deezer

Crise libyenne: accord signé à Paris, les réserves du diplomate Patrick Haimzadeh

Par Carol Valade

C’est la toute première déclaration conjointe agréée par les deux principaux protagonistes de la crise en Libye. Fayez al-Sarraj, chef du gouvernement libyen d'entente nationale basé à Tripoli, et Khalifa Haftar, l'homme fort de l'Est, se sont serré la main mardi 25 juillet dans le château de La Celle-Saint-Cloud, à l’ouest de Paris, sous les regards du président français Emmanuel Macron, de son ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian et du nouveau représentant des Nations unies pour la Libye Ghassan Salamé. Cette déclaration commune prévoit notamment un cessez-le-feu et la tenue d’élection au printemps prochain… mais elle ne convainc pas totalement Patrick Haimzadeh, diplomate français en poste à Tripoli de 2001 à 2004 interrogé par Carol Valade.

RDC: «Les Congolais debout», l'engagement «apolitique» de Sindika Dokolo

Burkina/Attentat: «C’est un drame humain mais c’est aussi un drame économique»

Intempéries en Sierre Leone: «L’espoir de retrouver des survivants est faible»

Alpha Barry: «Le président Macron a exprimé sa solidarité au peuple burkinabè»

Cameroun: «Malgré un retour au calme, les éléments de la crise sont toujours là»

Rwanda: F.Habineza et P.Mpayimana, candidats à l’élection présidentielle

W. Gasamagera: «Le FPR a organisé cette campagne en comptant (…) sur les contributions de ses membres»

Avignon 2017: «Sankara, c’est le Che de l’Afrique, sa parole doit rester»