rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Japon/législatives anticipées: ouverture des bureaux de vote
Invité Afrique soir
rss itunes deezer

Crise libyenne: accord signé à Paris, les réserves du diplomate Patrick Haimzadeh

Par Carol Valade

C’est la toute première déclaration conjointe agréée par les deux principaux protagonistes de la crise en Libye. Fayez al-Sarraj, chef du gouvernement libyen d'entente nationale basé à Tripoli, et Khalifa Haftar, l'homme fort de l'Est, se sont serré la main mardi 25 juillet dans le château de La Celle-Saint-Cloud, à l’ouest de Paris, sous les regards du président français Emmanuel Macron, de son ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian et du nouveau représentant des Nations unies pour la Libye Ghassan Salamé. Cette déclaration commune prévoit notamment un cessez-le-feu et la tenue d’élection au printemps prochain… mais elle ne convainc pas totalement Patrick Haimzadeh, diplomate français en poste à Tripoli de 2001 à 2004 interrogé par Carol Valade.

Togo: Tikpi Atchadam (PNP) et le ministre de la Communication, Guy Madjé Lorenzo

En Afrique, la parité homme-femme reste «un rêve inachevé» pour l'Unfpa

Mauritanie: «ce qui frappe dans le camp, c’est le désespoir des réfugiés»

CICR: «La réponse humanitaire n’est pas à la hauteur des besoins de la RDC»

Scolarité au Mali: pour l'Unicef, «la situation s'est nettement dégradée»

17ème Forum de Paris «comment industrialiser l’Afrique via l’entrepreneuriat ?»

«Ce continent génère des perspectives pour les entreprises françaises et africaines»

Naufrage du Joola: 15 ans après «rien n'a changé», déplore Nassardine Aidara

Mort du khalife des Tidjanes: «on l’appelait Al Amine, le digne de confiance»

Mohammed al-Dairi demande au Conseil de sécurité du «concret» pour la Libye