rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Foot: Neymar annonce qu'il reste au Paris Saint-Germain
Invité Afrique soir
rss itunes deezer

Sénégal: une jeunesse en manque d'éducation pour l'éducateur Babacar Mbaye Ndack

Par Carol Valade

À Dakar, l’effondrement d’un mur suite à une bousculade au stade Demba-Diop a fait au moins 8 morts par asphyxie et une centaine de blessés, samedi. Toutes les activités sportives ou culturelles sont suspendues pendant la campagne électorale. Le gouvernement a également annoncé l’ouverture prochaine d’une information judiciaire afin d’établir les responsabilités du drame. La veille, des violences avaient éclaté au passage du cortège de campagne de la majorité présidentielle dans le Grand Yoff. Comment décrypter ces phénomènes de violences qui mettent en scène le plus souvent des jeunes ? La société sénégalaise devient-elle plus violente ? Pour tenter de répondre à ces questions, notre invité ce soir est Babacar Mbaye Ndack, éducateur, professeur d’histoire, écrivain et conteur sénégalais.

Philippe Njaboué, chef de projet de l'association Alternative Cote d'Ivoire

Alexandra Bilak, directrice de l’IDMC: «Le déplacement interne a un impact humain»

Alhadji B.Nouhou: «Les Africains ne font que suivre l'opinion majoritaire de certains États Arabes»

Mali: «La protection des personnes atteintes d’albinisme doit être renforcée»

Conflit dans le Kasaï: le cri d'alarme de l'Unicef sur la situation des enfants

Côte d'Ivoire: crise postélectorale de 2011, des ONG dénoncent le projet d'amnistie

Nord du Mali: les alliances de Barkhane «contre-productives», pour André Marty

Burundi: «Large campagne d’intimidation pour ceux qui sont contre le référendum»

Mali: «Trois groupes armés locaux se retrouvent à l’intersection de combats»

«J’ai dit au président Kabila que j’étais inquiète du niveau de violence en RDC»

Opposition en Angola: «tout le monde est surpris par la vitesse du changement»

«La SADC a toujours choisi les crises dans lesquelles elle voulait s'impliquer»

Présidentielle en Algérie: l'appel du FLN à une 5e candidature de Bouteflika

Traçabilité des minerais: «Nous voulons plus de rigueur mais pour tous les pays»