rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique soir
rss itunes deezer

Sénégal: une jeunesse en manque d'éducation pour l'éducateur Babacar Mbaye Ndack

Par Carol Valade

À Dakar, l’effondrement d’un mur suite à une bousculade au stade Demba-Diop a fait au moins 8 morts par asphyxie et une centaine de blessés, samedi. Toutes les activités sportives ou culturelles sont suspendues pendant la campagne électorale. Le gouvernement a également annoncé l’ouverture prochaine d’une information judiciaire afin d’établir les responsabilités du drame. La veille, des violences avaient éclaté au passage du cortège de campagne de la majorité présidentielle dans le Grand Yoff. Comment décrypter ces phénomènes de violences qui mettent en scène le plus souvent des jeunes ? La société sénégalaise devient-elle plus violente ? Pour tenter de répondre à ces questions, notre invité ce soir est Babacar Mbaye Ndack, éducateur, professeur d’histoire, écrivain et conteur sénégalais.

Aide au développement: «Il faut tenir compte des besoins des communautés»

M.Mahounon: «Le Liberia fait désormais partie de ces pays où la démocratie fonctionne»

UNICEF: baisser le taux de mortalité néonatale, une «question de volonté politique»

«L’important pour le MDC est de proposer quelque chose de constructif pour le Zimbabwe»

Afrique du Sud: Cyril Ramaphosa a «une légitimité historique incontestable»

Guerre d'Algérie: indemnisation des victimes algériennes, «une avancée majeure»

Ethiopie: «la question des frontières n'a pas été définitivement résolue»

«Il y a une volonté de la Turquie de s’implanter sur le continent africain»

RDC: «Goma est une ville touristique, elle donne beaucoup d’opportunités»

Partenariat mondial pour l’éducation: «La bataille de l’éducation pour tous n’est pas encore gagnée»

«La France doit avoir une perspective beaucoup plus large dans le traitement du Maghreb»

RDC: «La Céni était d’accord et souhaitait ce groupe d’experts internationaux»