rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Kenya: au moins quatre personnes tuées dans un bidonville de Nairobi (police)
  • Inde: malgré le brouillard de pollution, le semi-marathon de Delhi a bien eu lieu
  • Zimbabwe: la ligue des jeunes de la Zanu-PF appelle Robert Mugabe à démissionner
Vous m'en direz des nouvelles !
rss itunes deezer

Philippe Calvario, la famille en OFF

Par Jean-François Cadet

Pour commencer la semaine avignonnaise, deux spectacles du festival OFF qui nous emmènent à la chapelle des Templiers du Théâtre du Petit Louvre. Deux pièces qui plongent le spectateur au cœur de l'intimité et de la complexité des relations familiales. La première a été adaptée récemment au cinéma par Xavier Dolan, dont le film a été récompensé en 2016 par le Grand prix du Festival de Cannes. Juste la fin du monde, comédie dramatique bouleversante de Jean-Luc Lagarce, est mise en scène avec justesse par Jean-Charles Mouveaux. Parmi les comédiens, Philippe Calvario nous accompagne aujourd'hui, et raconte son interprétation de l'oeuvre de Jean-Luc Lagarce.

L'autre spectacle mérite bien des lauriers également. De si tendres liens met en lumière la si particulière relation mère-fille. Deux comédiennes partagent l'affiche : Christiane Cohendy et Clotilde Mollet. Tout comme les comédiens de Juste la fin du monde, elles partagent avec le public beaucoup d’amour, d’émotions et de tendresse autour de la question des liens familiaux.