rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique soir
rss itunes deezer

Afrique: «Les albinos sont considérés comme des êtres dotés de pouvoirs»

Par Nathalie Amar

Ce mardi 13 juin 2017 est la Journée internationale de sensibilisation à l'albinisme, l'occasion d'évoquer les discriminations voire les violences dont sont victimes les albinos en Afrique. Ils sont mutilés parce qu'on les prend pour des êtres magiques ou parfois tués pour utiliser des parties de leur corps dans des rituels de sorcellerie. Comment se sont installées ces croyances qui font de la personne atteinte d'albinisme une victime potentielle.

Célestin Wagoum, historien et anthropologue, membre du Laboratoire d’anthropologie (Laban) de l’Université Omar Bongo à Libreville au Gabon

« Ces croyances sont très anciennes puisqu'en Afrique Noire, au sein de la population noire, il est inconcevable que l’on trouve des êtres d’une autre couleur, surtout quand les deux parents sont noirs. C’est un phénomène qui a suscité beaucoup de curiosité chez les Africains. C’est pourquoi dans nos cultures la personne atteinte d’albinisme est à la fois crainte, respectée ou divinisée en fonction des cultures (…)

Les albinos sont considérés comme des êtres dotés de pouvoirs magiques. Certains hommes politiques, hommes d’affaires ou d’églises, pensent qu’en commettant des crimes rituels, ou en utilisant les cheveux ou ongles de ces albinos, ils pourront accroître leur aura politique ou avoir de nombreux fidèles dans leur église…. »

Philippe Njaboué, chef de projet de l'association Alternative Cote d'Ivoire

Alexandra Bilak, directrice de l’IDMC: «Le déplacement interne a un impact humain»

Alhadji B.Nouhou: «Les Africains ne font que suivre l'opinion majoritaire de certains États Arabes»

Mali: «La protection des personnes atteintes d’albinisme doit être renforcée»

Conflit dans le Kasaï: le cri d'alarme de l'Unicef sur la situation des enfants

Côte d'Ivoire: crise postélectorale de 2011, des ONG dénoncent le projet d'amnistie

Nord du Mali: les alliances de Barkhane «contre-productives», pour André Marty

Burundi: «Large campagne d’intimidation pour ceux qui sont contre le référendum»

Mali: «Trois groupes armés locaux se retrouvent à l’intersection de combats»

«J’ai dit au président Kabila que j’étais inquiète du niveau de violence en RDC»

Opposition en Angola: «tout le monde est surpris par la vitesse du changement»

«La SADC a toujours choisi les crises dans lesquelles elle voulait s'impliquer»

Présidentielle en Algérie: l'appel du FLN à une 5e candidature de Bouteflika

Traçabilité des minerais: «Nous voulons plus de rigueur mais pour tous les pays»