rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Le Japon prévoit un budget record de 46 milliards de dollars pour renforcer sa défense antimissile contre la menace nord-coréenne (Nikkei)
  • Inde: Rahul Gandhi devient le président du parti du Congrès (opposition)
Débat du jour
rss itunes deezer

Faut-il interdire les signes religieux dans l'entreprise?

Par Anne Soetemondt

Gros plan dans notre émission de ce soir sur le port de signes religieux dans les entreprises privées. La semaine dernière, la Cour de justice de l’Union Européenne a rendu des décisions très commentées. Jugeant non-discriminatoire, l’interdiction d’un signe religieux, philosophique ou politique - en l’espèce un voile islamique - sur le lieu de travail. Le principe de neutralité est donc désormais élargi aux entreprises privées à certaines conditions : inscription dans le règlement intérieur et constitution d’une « exigence professionnelle essentielle et déterminante ».

Faut-il interdire les signes religieux dans l’entreprise ? C’est notre sujet du jour.

Pour en parler :

- Jean Glavany, député socialiste des Hautes-Pyrénées, membre du Conseil national à la laïcité au PS,

- François Asselin, président de la CPME, Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises.

Les Etats-Unis qui tournent le dos au multilatéralisme, qui pour reprendre le leadership international?

Le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane est-il un réformateur convaincu ou un autocrate?

Jérusalem comme capitale d'Israël: quelles conséquences cette décision américaine peut-elle avoir pour le processus de paix et dans le conflit israëlo-palestinien?

Le pape en Birmanie: Y a-t-il une vraie volonté d'arrêter la crise des Rohingyas?

Après l’affaire Weinstein, la libération récente de la parole peut-elle profiter durablement à la lutte contre les violences faites aux femmes?

L'Europe est-elle en train de perdre sa place de leader mondial dans le domaine viticole?