rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité du matin
rss itunes deezer

Pascal Cherki, (député Ps) : « Le programme de B. Hamon répond aux besoins de notre peuple et de notre continent »

Par Frédéric Rivière

Pascal Cherki, député socialiste de Paris, conseiller de Benoît Hamon était ce vendredi, l'invité du matin de RFI. Il répond aux questions de Frédéric Rivière.

Manuel Bompard: «Jean-Luc Mélenchon n'a pas besoin de dire pour qui il va voter»

Pierre Laurent, secrétaire général du PCF: «J'appelle à battre Marine Le Pen»

Axelle Tessandier: «Le front républicain contre le FN doit exister, il doit être fort»

Marine le Pen: «nous n’avons plus les moyens de recevoir des étrangers»

Sébastien Périmony, porte-parole de Jacques Cheminade : «Le vrai ennemi de la France ça n’est pas l’étranger...c’est le monde de la finance» »

Jean-Pierre Mercier: «Fillon va peut-être bénéficier de cet attentat déjoué»

François Asselineau, candidat UPR: «Je pense faire la surprise au premier tour»

Philippe Poutou, candidat du NPA: «les gens votent et ça s'arrête à ça»

Jean Lassalle, candidat à l'élection présidentielle: «Nous ne débattons plus de rien»

Barbara Pompili, soutien de Macron : « Le comportement de Mélenchon à l’égard de la presse est inquiétant »

N. Dupont-Aignan: «Je veux renégocier un traité, pas la destruction de l’Europe»

Sarah Soilihi, porte-parole de Mélenchon : « Ce sont les idées de Jean-Luc Mélenchon qui font sa popularité »

Benoît Hamon, candidat à la présidentielle : «Le coût politique et économique d’une sortie de l'UE serait tragique»

Bernard Debré: «Je ne crois absolument pas à la dynamique définitive de Mélenchon»

Charlotte Girard: «Il y a une rencontre entre la France insoumise et une bonne partie du peuple»

Sébastien Chenu: «Il y a encore 40 % des français qui ne savent pas pour qui voter»

Mercedes Erra ( BETC et Havas Worldwide) : « Les petits candidats ont amené de l’énergie dans le débat, parce qu’ils sont libres »

Hervé Mariton (LR) : « je suis fatigué et déprimé par le ton de cette campagne, j’attends maintenant un débat de fond »

Bariza Khiari, déléguée nationale d'En marche ! : « Notre objectif est d’être devant Marine Le Pen... »