rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité du matin
rss itunes deezer

Pascal Cherki, (député Ps) : « Le programme de B. Hamon répond aux besoins de notre peuple et de notre continent »

Par Frédéric Rivière

Pascal Cherki, député socialiste de Paris, conseiller de Benoît Hamon était ce vendredi, l'invité du matin de RFI. Il répond aux questions de Frédéric Rivière.

François Patriat: «Les Français ne se demandent pas s’ils vont passer une bonne journée de droite ou une bonne journée de gauche»

Jérôme Guedj (porte-parole de B. Hamon) : « Quand on est attaché à la démocratie on ne s’assied pas sur une règle du jeu qu’on a accepté...»

Olivier Besancenot, NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) : « L’abstention la plus utile c’est de voter pour Philippe Poutou »

Eric Ciotti: «On assiste à l’organisation d’une manipulation globale»

Laurence Parisot: «Ce débat était utile et intéressant sur les approches et les personnalités»

Danielle Simonnet (Parti de gauche) : « Si l’extrême droite monte en Europe c’est aussi parce l’Europe désespère les peuples »

Louis Giscard d’Estaing (UDI) : « la victoire de F. Fillon est possible sur les idées de la droite et du centre »

François de Rugy : « Emmanuel Macron est le candidat le plus rassembleur pour éviter une victoire de Marine Le Pen »

Nicolas Dupont-Aignan: «Il fallait interdire le meeting turc. Nous avons un gouvernement de trouillards et de collabos»

Jacques Généreux: «Nous dirons à l’UE, soit on fait autrement, soit on fait comme on veut»

Florian Philippot: «Macron a autour de lui la même coalition que celle du Oui à la constitution européenne en 2005»

Clémentine Autain (militante féministe) : «La prise de conscience sur les inégalités grandit dans la société»

Pierre-Yves Bournazel (LR) :« Si François Fillon veut rassembler, le curseur de sa campagne doit être central »

Nicolas Bay (FN) : « Le calendrier judiciaire s’entrechoque avec celui de la présidentielle...»

Michèle Alliot-Marie: «Seul François Fillon peut décider de se retirer»

Fabienne Keller: «François Fillon ne peut pas faire campagne contre l’institution judiciaire »

Wallerand de Saint-Just: «Entre les deux tours, ce sera programme contre programme»

Aurélie Filippetti: «Pour que l’alliance avec #JLM soit possible, il fallait une candidature unique autour de #BH»