rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • France: le Parlement sera réuni en Congrès le lundi 9 juillet 2018 (Journal officiel)
  • 2017: record de 68,5 millions de personnes déplacées dans le monde, indique l'ONU
  • Séisme d'Osaka: selon les derniers bilans la puissante secousse a fait quatre morts et plus de 380 blessés, indiquent les autorités
  • Commerce: la Chine dénonce le «chantage» de Donald Trump et menace de représailles
  • Corée du Nord: Kim Jong-un va de nouveau se rendre à Pékin
Ici l'Europe
rss itunes deezer

L'ambassadeur turc débat avec le directeur de l'Institut Jacques Delors

Par Dominique Baillard, Caroline de Camaret (F24)

Au moment où le torchon brûle entre Ankara et les capitales européennes, Ismaël Hakki Musa, ambassadeur turc en France et Yves Bertoncini, le directeur de l'institut Jacques Delors débattent dans Ici l'Europe des différends grandissants entre la Turquie de l'Union Européenne.
L'ambassadeur déplore le «deux poids deux mesures» après l'annulation par l'Allemagne et les Pays-Bas de meetings électoraux en présence de ministres turcs. Une décision qui s'explique par le contexte électoral d'après Yves Bertoncini : «Mark Rutte aux Pays-Bas a peut-être gagné l'élection (grâce à cette décision)... Le pouvoir rend fou, les élections encore plus. Cela vaut pour les Pays-Bas comme pour le président Erdogan».
Le directeur de l'Institut Jacques Delors estime que le putsch manqué était bien une atteinte à la démocratie turque, mais trouve la répression qui a suivi, contraire aux valeurs européennes.
Malgré la dégradation des relations avec les pays européens, l'ambassateur turc affirme que son pays veut toujours entrer dans l'Union européenne.
Interrogé sur les menaces récurrentes de suspendre le pacte migratoire, l'ambassadeur turc estime que les Européens n'ont pas tenu toutes leurs promesses en matière de soutien financier. C'est en cours, selon Yves Bertoncini, chiffres à l'appui.

Luca Jahier, sceptique sur un gouvernement de la Ligue et du mouvement 5 étoiles

Comment le dirigeant de la Belgique Charles Michel veut rénover l’Europe?

Le ministre hongrois László Trócsányi défend la ligne dure de Viktor Orban

Le dialogue pacifique est l'unique solution en Catalogne, selon Andrej Plenkovic

Le ministre espagnol des Affaires étrangères fait appel au bon sens des Catalans