rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique soir
rss itunes deezer

Xénophobie en Afrique du Sud: «des boucs-émissaires» pour les Sud-Africains

Par Nathalie Amar

Les attaques xénophobes en Afrique du Sud au cœur d'une réunion aujourd'hui à Addis-Abeba du conseil Paix et sécurité de l'Union africaine. Les étrangers insultés passés à tabac. Un problème devenu le quotidien pour les Asiatiques, pour les Africains et notamment les Nigérians. C'est d'ailleurs à la demande du Nigeria que ce tient cette réunion de l'UA. Pour en parler, Nathalie Amar reçoit Liesl Louw-Vaudran, journaliste indépendante basée en Afrique du Sud.

« Les Sud-Africains ont un profond sentiment de désespoir, de haine presque, que leur situation n'a pas changé plus de 20 ans après la fin de l'apartheid. »

«La SADC a toujours choisi les crises dans lesquelles elle voulait s'impliquer»

Présidentielle en Algérie: l'appel du FLN à une 5e candidature de Bouteflika

Traçabilité des minerais: «Nous voulons plus de rigueur mais pour tous les pays»

Burundi: «L’ampleur de la répression est supérieure à ce que l’on a pu documenter»

Crise alimentaire au Burkina: «Il faut renforcer les moyens de production»

Le port de Berbera, source de tension entre Mogadiscio et les Emirats arabes unis

Algérie: affaire des femmes lynchées à Hassi Messaoud, Fatiha Maamoura se souvient

RDC: «Le CLC appelle à l'assainissement de l'environnement pré-électoral»

Richard Moncrieff: «On ne croit pas qu'il faut rejeter l'utilisation des machines à voter»

VIH: peu de médecins pour faire face à l'épidémie en Afrique, selon le Dr. Sylla

Winnie Mandela: Denis Goldberg souligne «sa grandeur, malgré ses faiblesses»

Mort de Winnie Mandela: « Ce qui va rester, c’est sa lutte, c’est son combat»

Mali/Sophie Pétronin: «Il faut que ma mère puisse savoir où elle en est»

Afrique du Sud/France: «Pourquoi Dulcie September a été tuée et qui l’a tuée?»

Ethiopie: «Avec l’élection d’Abiy Ahmed le pouvoir reconnaît le rôle des Oromo»