rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité du matin
rss itunes deezer

Bernard Lapasset, sur la candidature aux JO 2024, «on est bien positionnés»

Par Alexis Fricker

C’est aujourd’hui, vendredi 3 février 2017, la remise du dernier dossier de candidature de Paris au Comité international olympique pour les jeux de 2024 et le lancement de la campagne de promotion internationale. A cette occasion, Bernard Lapasset, co-président de la candidature Paris 2024 répond aux questions de RFI.

Bernard Lapasset compare la préparation des dossiers à « un marathon ». Il l’explique, « c’étaient trois dossiers difficiles, aujourd’hui on a le sentiment que véritablement on est allés au bout de ce qu’on peut faire de bien, de très bien, d’excellent même sur la partie préparation du dossier, dans le respect des règles du CIO. C’était important qu’on respecte la ligne qui était introduite par le CIO. Aujourd’hui on est là, on est bien positionnés, on est en dernière ligne droite, il nous restera maintenant à convaincre individuellement chaque membre du CIO ».

Amélie de Montchalin (LREM): «Notre philosophie c’est le pragmatisme. Être clair sur les objectifs et lucide sur les moyens»

Karine Berger (PS) : « Le Parti socialiste n’est pas mort, beaucoup de choses à reconstruire, le PS le fera »

Danièle Obono, députée (FI): «Un moment de crise démocratique profonde»

Marie Lebec (REM): «Mon sujet c'est l'emploi et ça c'est de droite et de gauche»

Laure de La Raudière (LR): «Ce qu'on veut c'est la réussite de la France»

Emmanuel Maurel (PS): «Une telle abstention prouve que Macron n'a pas réglé la crise démocratique»

Marie-Noëlle Lienemann (PS): « le Parti socialiste doit avoir le courage de tout remettre à plat »

Sylvain Maillard (LREM) : « Si les députés LREM ne sont pas différents ce sera un échec pour nous »

Pierre-Yves Bournazel (LR): «Je souhaite que le gouvernement puisse travailler»

Raquel Garrido (FI): «L'électorat France insoumise vote sur un programme»

Damien Lempereur (Debout la France) : « La recomposition reste à faire à droite et Nicolas Dupont-Aignan va y jouer un rôle central »

Wallerand de Saint-Just (FN): « Florian Philippot est un des pivots des axes et du programme du FN »

Ian Brossat (PCF) : « Nous allons assister à un massacre à la tronçonneuse sur les droits des salariés si le gouvernement va au bout de son projet »

Thierry Solère (LR): « Je ne veux pas d’un quinquennat de posture pour que la droite se venge de sa défaite à la présidentielle »

Julien Bayou (EELV): «On ne peut pas attendre 5 ans de plus sur l'écologie»

Geoffroy Didier (LR) : «La morale en politique est plus une question de responsabilité individuelle...»