rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Commerce: Washington lance de fausses accusations pour «intimider» les autres (Chine)
  • Maldives: le gouvernement indique reconnaître la victoire de l'opposition à la présidentielle (officiel)
  • Russie: l'opposant Alexeï Navalny a été de nouveau arrêté dès sa sortie de prison (porte-parole)
  • Internet: le moteur de recherche Google, né en septembre 1998, célèbre ses vingt d'ans d'activité
  • Pétrole: l'Opep et ses partenaires interviendront pour éviter la pénurie sur le marché s'ils le jugent opportun, dit l'Arabie saoudite
  • Australie: les travaux ont commencé sur le chantier du deuxième aéroport de Sydney, qui doit être livré en 2026
  • Hong Kong interdit un parti indépendantiste, le Parti national (HKNP), une première depuis 1997
  • Birmanie-Rohingyas: pour le chef de l'armée birmane, l'ONU «n'a pas le droit d'interférer»
  • Guerre commerciale Washington-Pékin: entrée en vigueur des taxes américaines sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises
Invité Afrique
rss itunes

M. Bathily: il faut aller vers un tribunal spécial sur les crimes commis en RCA

Par Christophe Boisbouvier

Soixante et un morts, c’est le dernier bilan de l’explosion de violence qui a secoué Bangui il y a une semaine. Comment sortir de ce cycle de violences en Centrafrique ? Le Sénégalais Abdoulaye Bathily est le représentant spécial de l’ONU en Afrique centrale. De passage à Paris, il répond aux questions de Christophe Boisbouvier et s’exprime aussi sur le Congo-Brazzaville.

« Je constate que dans les événements qui nous ont amenés là, il y a des responsabilités. Et moi, je parle maintenant en mon nom personnel. Il y a en politique des valeurs fondamentales : la cause du peuple, la démocratie, la paix. Et lorsque qu’à partir d’un certain moment on constate qu’on n’a pas réalisé ce pourquoi on s’est engagé, il faut avoir la générosité d’esprit de s’effacer pour laisser à d’autres d’essayer. […] Je constate, qu’ils (François Bozizé et Michel Djotodia) ont été partie prenante de cette crise très grave. […] Pendant le forum de Bangui, toutes les voix se sont élevées pour dire qu’il faut mettre fin à l’impunité. Il a même été proposé un tribunal spécial sur les crimes commis en Centrafrique. Et je crois qu’il faut aller dans ce sens là. »

Côte d'Ivoire: «La France avait une volonté très ferme d'en finir avec le régime Gbagbo»

L'influence européenne sur l'Afrique a «fortement baissé» selon Souleymane Bachir Diagne

Algérie: «Les migrants sont beaucoup plus vulnérables maintenant» pour Leïla Berrato

Cameroun: «Le président Paul Biya a un bilan éloquent» selon Jacques Fame Ndongo

Présidentielle au Cameroun: Joshua Osih, candidat du Social Democratic Front (SDF)

CAN 2019, corruption au Cameroun : Akere Muna en campagne pour la présidentielle

Chine-Afrique: Etienne de Tayo, essayiste camerounais, refuse le «China Bashing»

André Guichaoua: au Rwanda, «cette libération de prisonniers est une surprise»

Sylvain N’Guessan, analyste politique de l’Institut stratégique d’Abidjan

Affaire Audin: pour Sébastien Jumel, «c'est la fin d'un long mensonge d'Etat»

Cameroun: «Ce qui ne va pas, c'est l'inhumanité du régime» selon Cabral Libii

J-P Lacroix (ONU): on a pour mandat d’aider les Maliens à sécuriser le centre

Prof. Ahouré: «La Côte d'Ivoire est un pays en marche vers l’industrialisation»

T. Pairault (EHESS): «La Chine se constitue un capital politique en Afrique»

Présidentielle en RDC: Félix Kabange Numbi (ministre) répond à Jean-Pierre Bemba

Jean-Pierre Bemba: «Le gouvernement veut imposer un Etat de non-droit» en RDC