rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Pétrole Environnement Climat

Publié le • Modifié le

Climat: une ONG dénonce les investissements de grands groupes pétroliers

media
Une plateforme pétrolière au large du Venezuela (image d'illustration). REUTERS/Henry Romero

L’ONG britannique Carbon Tracker dénonce les investissements massifs des grands groupes pétroliers dans des projets d’hydrocarbures qui sont incompatibles avec l’accord de Paris sur le climat.


Selon Carbon Tracker, les compagnies pétrolières ont approuvé depuis 2018 50 milliards de dollars d’investissements dans 18 projets de production de combustibles fossiles.

L’ONG estime que ces investissements sont incompatibles avec l’accord de Paris qui a pour objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C. Pour l’atteindre, la consommation mondiale de combustibles fossile devra baisser.

Des investissements qui risquent de ne pas être rentables

Les États signataires de l’accord se sont en effet engagés dans cette direction en multipliant les investissements dans des projets d'énergies sobres. Selon ce scénario, l’offre dépassera donc la demande, ce qui signifie que les investissements de ces grandes compagnies risquent de ne pas être rentables. Seuls les projets les moins coûteux dégageront des bénéfices estime l'ONG.

Carbon Tracker indique dans son rapport que l’américain ExxonMobil est le groupe le plus exposé et risque de voir ses actifs fortement dévalorisés. Il est suivi par l’anglo-néerlandais Shell, la britannique BP et le français Total. Ce dernier assure pourtant que ses investissements répondent aux inquiétudes climatiques.