rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Vietnam Union européenne Commerce et Echanges

Publié le • Modifié le

L’accord de libre-échange Vietnam-UE signé ce dimanche à Hanoï

media
L'accord vise notamment le droit des travailleurs. Ici, une chaîne de montage de vêtements à Hanoi, le 26 juin 2019. REUTERS/Kham

L’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam sera signé ce dimanche 30 juin à Hanoï. C’est un accord important, car le Vietnam avec ses 95 millions d‘habitants est l'une des économies les plus dynamiques de l’Asie du sud-est.


C’est un accord avantageux pour l’Union européenne. Le marché dynamique vietnamien s'ouvre aux entreprises du vieux continent. Depuis presque 5 ans, le Vietnam connait une croissance supérieure à 6%.

L'accord de libre-échange va supprimer progressivement, dans un délai de 7 à 10 ans, plus de 99% des droits de douane entre les deux parties. Le texte prévoit également la mise en place de standards environnementaux élevés et la reconnaissance des indications géographiques protégées.

L'accord vise également à renforcer le respect des droits de l'homme ainsi que des droits des travailleurs, des critères chers aux pays européens. Le Vietnam, pays communiste,  vient d’ailleurs de ratifier la convention de l'Organisation internationale du travail (OIT) sur la négociation collective.

L’accord vise aussi à équilibrer les échanges des biens et des services qui s’élèvent à environ 54 milliards d’euros chaque année. Car même si l’Union européenne est l'un de ses plus grands investisseurs, les échanges sont largement au désavantage des Européens.

À lire aussi : Le Vietnam profitera-t-il de la guerre commerciale entre Washington et Pékin?