rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Chine États-Unis Telecom Commerce et Echanges Diplomatie Matières premières

Publié le • Modifié le

Terres rares: la menace de la Chine de plus en plus pesante

media
Les présidents Trump et Xi, en novembre 2017 à Pékin. REUTERS/Damir Sagolj/File Photo

La Chine saisit la justice aux États-Unis pour contester les restrictions commerciales américaines contre son géant des télécoms, Huawei. Parallèlement, Pékin fait planer de plus en plus pesamment la menace de couper l'approvisionnement des États-Unis en terres rares chinoises.


« Les terres rares vont-elles devenir une arme de riposte pour la Chine ? La réponse ne fait pas mystère », écrit Le Quotidien du Peuple, l'organe de presse du Comité central du Parti communiste chinois. « Si les États-Unis tentent de bloquer le développement de la Chine, renchérit le quotidien Global Times, tôt ou tard la Chine se servira des terres rares comme d'une arme. »

Les médias chinois enfoncent le clou après la visite remarquée de Xi Jinping la semaine dernière dans une usine de transformation des terres rares dans le sud-est du pays. C'était le premier déplacement du président chinois depuis l'échec des discussions avec Donald Trump.

► À lire aussi : Terres rares, Washington ne veut plus dépendre des exportations chinoises

La Chine produit plus de 70% des terres rares de la planète et surtout accapare presque toute leur transformation, rendant les États-Unis dépendants à 80% des importations chinoises, pour leurs industries les plus stratégiques, des véhicules électriques aux radars.

Jusqu'à présent, l'administration américaine s'était d'ailleurs bien gardée de taxer les terres rares chinoises. En revanche, Pékin taxera à 25% les terres rares américaines qui rentreront en Chine pour y être raffinées dès le mois de juin. Un embargo sur toutes les terres rares chinoises ferait beaucoup plus mal aux États-Unis. Mais serait aussi à double tranchant pour la Chine.

► À lire aussi : Terres rares, quel est ce nouvel or noir ?

Chronologie et chiffres clés