rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

G20 Argentine Diplomatie Emmanuel Macron COP24 Climat Union européenne Donald Trump

Publié le • Modifié le

Au G20, les Européens font front commun contre le protectionnisme de Trump

media
Le président français Emmanuel Macron entouré du président du Conseil européen Donald Tusk, les dirigeants britannique Theresa May et néerlandais Mark Rutte et le président de la Commision européenne Jean Claude Juncker, à Buenos Aires le 29 novembre 2018. Ludovic MARIN / AFP

Au G20 de Buenos Aires, les huit dirigeants européens présents s'organisent pour faire bloc et défendre la réforme de l’Organisation mondiale du commerce et faire avancer la question du climat. Réunis vendredi 30 novembre par le président français Emmanuel Macron, ils espèrent créer des coalitions sur des points concrets avec les autres membres du sommet et sortir du blocage protectionniste, imposé notamment par le président américain Donald Trump.


Avec notre envoyée spéciale à Buenos Aires, Véronique Rigolet

La réunion initiée par Emmanuel Macron vise à former un bloc entre Européens alors que le G20 avance divisé et bloqué. Le président américain Donald Trump, ultra-protectionniste, climatosceptique, empêche en effet toute avancée sur les dossiers cruciaux du climat et du commerce.

L’objectif de ce bloc européen est d’avancer un front uni au sein du G20, pour défendre tous ensemble l’idée d’une réforme de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), mais aussi de prendre des engagements renforcés sur le climat. En effet, le G20 se retrouve à la veille de l’ouverture de la COP24.

Le bloc européen, emmené notamment par le président français, se fait fort de chercher ensuite des coalitions avec les autres membres du G20 sur des points concrets, avec des partenariats ad-hoc au cas par cas. Il y a des discussions par exemple avec le Canada, l'Australie, la Corée du Sud et le Mexique. Démonstration vendredi 30 novembre à Buenos Aires, avec l’annonce par le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian d’un partenariat avec la Chine, portant sur le climat. L’objectif: rester à 19 pour défendre l’accord de Paris

Chronologie et chiffres clés