rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Donald Trump Etats-Unis Japon Commerce et Echanges Diplomatie Shinzo Abe

Publié le • Modifié le

Le Japon, prochaine cible de la guerre commerciale américaine?

media
Le président américain Donald Trump écoute lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, le 26 septembre 2018 à New York. REUTERS/Eduardo Munoz

Après la Chine et l'Union européenne, le Japon pourrait être la prochaine cible de Donald Trump : le président américain estime qu'il y a un déséquilibre en faveur de Tokyo et réclame l'ouverture de négociations.


Le président américain dénonce l'excédent commercial dont bénéficie le Japon. L'an dernier, il s'élevait à un peu moins de 70 milliards de dollars (environ 60 milliards d’euros), juste derrière celui du Mexique, très loin de la Chine.

En cause, notamment : le secteur automobile. Des véhicules et des pièces détachées nippons exportés aux États-Unis irritent Donald Trump, car très peu de voitures américaines sont vendues dans l'archipel. Les Américains appliquent déjà des tarifs douaniers, à partir de 2,5 %. Mais s'ils les augmentaient à 25 %, les conséquences sur le PIB japonais seraient très lourdes.

Le litige porte aussi sur l’agriculture. Donald Trump voudrait aussi que le marché japonais s'ouvre davantage aux produits agricoles américains, la viande notamment.

Les relations entre les deux pays se sont fortement dégradées après le retrait américain du traité de libre-échange transpacifique (TPP) en janvier 2017. Depuis, Donald Trump ne cesse de demander des discussions, mais cette fois-ci uniquement avec les Japonais. Si Tokyo résiste, l’on ne sait pour combien de temps encore.

Le sujet devrait certainement être au menu des discussions de Donald Trump avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe, ce mercredi 26 septembre en marge de l'assemblée générale de l'ONU.

Chronologie et chiffres clés